Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

25e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Samia venait d’avoir un malaise. Un médecin est appelé à son chevet et annonce à Djamel qu’elle est vraisemblablement enceinte. Des analyses seront nécessaires pour confirmer le diagnostic.

Djamel dépose sa femme chez ses parents et se rend à son travail. Dans l’après-midi, il retourne au laboratoire, où on lui remettra une enveloppe fermée destinée au médecin. Sans trop tarder, Djamel se rend chez ce dernier. 
L’impatience commençait à gagner le futur papa, alors que le médecin scrutait tranquillement les résultats des analyses. Au bout de quelques minutes, il ose enfin regarder dans la direction de Djamel, puis enlève ses lunettes et lance :
-Mes félicitations. Le diagnostic de ce matin était correct. Votre femme est enceinte de deux mois. 
-Oh, merci docteur ! 
-Mais je n’ai pas terminé. Apparemment, votre femme souffre d’une petite anémie. 
-Ah ! Est-ce grave, docteur ?
-Non, si elle suit mes instructions à la lettre. Tout d’abord, elle doit bien manger, et je dois lui prescrire quelques fortifiants. Ensuite, évitez-lui les charges lourdes et le ménage au maximum. Votre femme a besoin de repos. Un début de grossesse comporte toujours des risques.
-Aucun problème, docteur. Je suivrai vos instructions à la lettre.-Voici l’ordonnance, et faites-moi appel si vous voyez que son état de santé ne s’améliore pas. De toute manière, je dois la suivre jusqu’au bout.
-Bien sûr, docteur. Vous êtes le mieux placé pour ça.
Djamel prend l’ordonnance et sort tout heureux à l’idée d’être père dans quelques mois. Il récupère Samia et lui fait part des suggestions du médecin.
-Désormais, tu ne toucheras à rien. Tu vas tranquillement garder le lit pendant quelque temps, nous verrons ensuite si tu pourras reprendre ton travail ou pas.
Samia sourit.
-Je ne suis tout de même pas une handicapée.
-Non. Mais tu es ma poupée de sucre, et tu es encore fragile.
La jeune femme rit.
-À t’entendre parler ainsi, on dirait que je ne pourrais pas lever le petit doigt.
-Petit ou grand, tu ne lèveras aucun doigt. Je préfère que tu restes tranquillement au lit, et cet après-midi, je ferai moi-même le ménage et la cuisine.
-Ah ! Là, c’est ta mère qui sera contente. Si elle t’entendait ! Au fait, va donc annoncer la nouvelle à tes parents. Maintenant qu’on est sûr que je suis réellement enceinte, pourquoi les faire languir.
Djamel se lève.
-Tu as raison. Mes parents doivent impérativement partager cette joie avec nous.
Il sort et dégringole les escaliers pour descendre au rez de chaussée où il trouvera sa mère occupée à faire le tri dans de vieilles affaires, et son père, comme à ses habitudes, en train de lire le journal.
-Maman, papa, je vais vous annoncer quelque chose qui va vous réjouir.
Son père dépose son journal et l’interroge des yeux, tandis que sa mère lance :
-Qu’est-ce qui pourrait bien nous réjouir maintenant que tu n’es plus avec nous.
-Mais je suis là, mère.
-Mais pas du tout, mon fils. Je te vois à peine de la journée.
-Laisse-le donc nous annoncer cette bonne nouvelle, l’interrompt le vieil homme. Tu ne vois donc pas que notre fils a l’air heureux.
-Oui père, je suis très heureux même. Je vais bientôt être papa. Samia est enceinte. Un silence suit sa déclaration. Mais le premier moment de surprise passé, son père se lève et vient le serrer dans ses bras.
-Félicitations mon fils. Oh comme tu nous rends heureux ! Quelle merveilleuse nouvelle ! Nous avons tant rêvé de devenir grands-parents, ta mère et moi.
Sa mère se lève et lance :
-Dieu soit loué. Nous n’allons pas mourir sans assurer une descendance mâle à notre progéniture.
-Mâle ?
-Oui Djamel. J’espère que ta femme te donnera un garçon.
-Mais je n’ai aucun choix à faire, mère. Un garçon ou une fille, cela m’est absolument égal. Pourvu que tout se passe bien.
-Tout se passera bien inchallah, mon fils, lance son père.
-Et pourquoi cela ne se passerait pas bien ?, rétorque sa mère d’un air renfrogné. Samia est une femme, et comme toutes les femmes elle est appelée à mener sa grossesse à terme et sans aucun problème.
-Oui. Mais le médecin nous a conseillés la prudence. Samia souffre d’anémie et elle doit se reposer au maximum et prendre des vitamines.
 

(À SUIVRE)
Y. H.
y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER