Économie / Entreprises

Air Algérie

75% de la flotte clouée au sol

© D.R.

“Nous n’avons pas encore établi de bilan concernant l’impact de cette épidémie sur les résultats de l’entreprise. Nous nous intéressons en ce moment surtout au rapatriement de nos ressortissants bloqués dans les aéroports à l’étranger”, a déclare M. Amine Andaloussi, chargé de communication à Air Algérie, à propos des effets de la pandémie de coronavirus sur les résultats de la compagnie aérienne nationale. à l’instar des autres compagnies, reconnaît-il, l’impact est réel puisque 75% de la flotte est restée actuellement au sol. En cette période délicate, ajoute-t-il, l’entreprise ne fait même pas d’encaissements mais l’on procède en revanche à des remboursements de billets. “Les vols à l’international ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. L’activité commerciale a cessé également. De nombreuses agences ont été fermées et nous n’avons laissé que quelques-unes, les plus importantes, dans le but de recevoir les clients qui viennent se faire rembourser les billets qui restent valides jusqu’au 31 décembre. Nous avons par ailleurs maintenu les vols domestiques qui, eux aussi, ont été réduits”, a souligné M. Andaloussi.
 

B. K.