Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

CNAS de Mila

10 accidents du travail mortels enregistrés depuis janvier

© D.R.

Dix (10) accidents du travail mortels ont été  enregistrés par les services de la Caisse nationale d'assurance sociale des  travailleurs salariés (CNAS) de la wilaya de Mila depuis le début de  l’année en cours, a indiqué avant-hier mardi Oussama Boulbendir, chef du service de la  prévention contre les accidents du travail et les maladies professionnelles  auprès de cet organisme de sécurité sociale. S’exprimant au cours de son intervention lors d’une rencontre de  sensibilisation organisée au siège de la CNAS sous le slogan “Les maladies  professionnelles, l’affaire de tous”, M. Boulbendir a révélé que plus de  500 accidents du travail ont été recensés dans la wilaya de Mila depuis le début de l’année en cours, soulignant la nécessité de “tirer la sonnette  d'alarme et d’élever le niveau de précaution au sein des différentes  entreprises”. Sur le total des accidents du travail mortels déclarés à la CNAS, cinq (5)  victimes étaient agents spécialistes ayant perdu la vie dans des ateliers  de travail, tandis que les autres ont péri dans des accidents survenus sur le chemin de leur travail, a fait savoir le même responsable. Huit (8) maladies professionnelles ont été enregistrées durant la même  période, telles que la tuberculose, l'asthme et la surdité, a révélé la  même source, relevant que les travailleurs victimes, âgés entre 24 et 29  ans, ont contracté ces maladies en raison de leur contact direct et en continu avec les causes de ces pathologies durant l’exercice de leur fonction. S’agissant des statistiques enregistrées l’année dernière, M. Boulbendir a  assuré qu’elles étaient inférieures en termes de nombre de décès dans le  milieu professionnel, estimé à six cas, bien que 676 accidents du travail et dix (10) maladies professionnelles aient été enregistrés au cours de la  même période. Durant l’année dernière, la brucellose avait touché un nombre “important”  de vétérinaires, alors que la tuberculose avait affecté de nombreuses  personnes du secteur de la santé, a indiqué, de son côté, Dr Imène  Benchiheb, médecin consultant auprès de la CNAS de Mila. Elle a également expliqué aux professionnels et aux employeurs des  secteurs privé et public ainsi qu’aux cadres représentant des dispositifs d’aide à l’emploi et de sécurité sociale, la définition des maladies  professionnelles, les cas figurant sur la nomenclature, ainsi que les  accidents du travail.
 

APS 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER