Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Cour de Skikda

10 ans de prison ferme pour vol de bétail

© Yahia Magha/Archives LIberté

Cette affaire remonte au mois d'avril 2017 lorsque cette bande s'est infiltrée dans une écurie se trouvant au hameau de Aïn El-Hamma, dans la commune d'El-Ghedir, une trentaine de kilomètres à l'est de Skikda où ils avaient alors volé 14 vaches. 

La cour de Skikda a prononcé, en appel, une lourde peine de prison infligée au chef d'une bande de malfaiteurs armés, spécialisée dans le vol de bétail qui a été portée de 7 à 10 ans de prison ferme. Il s'agit de A. R., 49 ans, originaire de la wilaya de Guelma, condamné pour les chefs d'accusation de “constitution d'une bande de malfaiteurs, vol avec utilisation d'armes et préjudice à l'encontre d'éleveurs”. Cette affaire remonte au mois d'avril 2017 lorsque cette bande s'est infiltrée dans une écurie se trouvant au hameau de Aïn El-Hamma, dans la commune d'El-Ghedir, une trentaine de kilomètres à l'est de Skikda où ils avaient alors volé 14 vaches.

 Ils ont marché avec le bétail sur 3 km pour rejoindre la route avant de les embarquer dans un véhicule qui les attendait sur cette route entre Azzaba et El-Harrouch. La victime et son frère qui ont été réveillés par le bruit de l'effraction ont alerté les voisins et les éleveurs de la région qui ont lancé une opération de recherches pour arriver à rattraper les voleurs alors qu'ils embarquaient le bétail volé dans un camion. L'un des voisins armé a tiré des coups de feu de sommation en l'air pour faire peur aux voleurs. 

Deux des voleurs ont réussi à prendre la fuite à pied alors qu'un troisième a riposté par un coup de feu tout en réussissant à prendre la fuite avec le camion mais les riverains ont réussi à lui crever un pneu par des tirs mais il a continué à rouler avec ce pneu crevé jusqu'à la localité de Toumiette où il a abandonné le véhicule pour prendre la fuite à pied. La fouille de ce véhicule a permis de découvrir une carte d'un handicapé qui s'est avéré être un membre de cette bande. 

Le troisième suspect a été ensuite reconnu par la victime. Les trois accusés ont nié les faits mais les précédents judiciaires du principal accusé dans le vol de bétail et autres et aussi l'identification d'un suspect qui était un voisin de la victime avant d'aller habiter à Guelma et aussi la carte de handicap trouvée dans le véhicule du troisième suspect ont convaincu le procureur de la République de leur culpabilité, pour requérir 20 ans de prison ferme à l'encontre des trois accusés.Le principal accusé, qui a été condamné en première instance à 7 ans de prison ferme, a écopé de 10 ans de prison ferme après son recours.
 

A. Boukarine

 

 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER