Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Séminaire régional des inspecteurs du moyen et du primaire à Sétif

La remédiation pédagogique en débat

Les participants aux travaux du séminaire de formation dédié à la remédiation pédagogique, tenu à l’Institut national de formation des cadres du secteur de l'éducation de Sétif. © Faouzi Senoussaoui / Liberté

Elle permettra de mieux cerner les difficultés d'apprentissage.

L'institut national de formation des cadres du secteur de l'éducation El-Khansa de Sétif a abrité hier les travaux du séminaire de formation dédié à la remédiation pédagogique, qui entre dans le cadre de la formation continue des inspecteurs des matières essentielles, à savoir l'arabe, le français, tamazight et les mathématiques dans les cycles primaire et moyen.  Les participants ont été informés des nouveautés dans la remédiation pédagogique qui seront mises en application prochainement pour la généralisation du nouveau dispositif permanent de remédiation pédagogique.

À cet effet, le protocole d'élaboration des fichiers a été longuement discuté par les inspecteurs qui ont été invités, en marge du séminaire, à confectionner des fiches pédagogiques favorisant, voire mettant en exergue les protocoles de remédiation.  Par ailleurs, nous avons appris que les inspecteurs ont été invités à assurer la démultiplication au niveau de leurs circonscriptions pédagogiques respectives durant la période allant du 17 au 28 du mois en cours.

“Les professeurs auront, durant les journées de formation, à confectionner des fiches qui seront envoyées à l'inspection générale de la pédagogie, qui aura la charge de les éditer et de les imprimer, voire à constituer une banque de fichiers”, nous dira l'encadreur de l'opération, Nedjaï Lazhar. Il est à souligner que la décision de revoir le protocole de remédiation pédagogique tout en l’améliorant a été prise à la lumière des rapports des inspecteurs ainsi que des conclusions des évaluateurs suite à une étude menée par l’INRE (Institut national des recherches en éducation). 

“Il a été procédé à l’analyse des erreurs des élèves des différents paliers de l’enseignement, notamment le primaire et le moyen, dans les matières essentielles. L’enquête qui a touché pas moins de 35 000 copies lors des examens officiels de fin d’année a fait ressortir des erreurs qui se répètent chez les apprenants candidats.

Ainsi, il a été procédé à une catégorisation des erreurs qui a permis de préconiser les protocoles nécessaires”, a conclu notre interlocuteur. De son côté, le directeur de l’institut, Tayeb Aït Kaci, a indiqué à Liberté l’importance de la remédiation pédagogique dans le processus enseignement/apprentissage, tout en soulignant que la nouvelle approche de la remédiation, dont la progression externe et la progression interne, permettra de mieux cerner les difficultés d'apprentissage et, du coup, programmer la remédiation pour y remédier.
 

FAOUZI SENOUSSAOUI 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER