Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Amélioration du cadre urbain à El-Ouricia (Sétif)

L’APC met les bouchées doubles


L’APC d’El-Ouricia, située à une dizaine de kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Sétif, met les bouchées doubles pour finaliser les opérations inhérentes à l’amélioration urbaine et, du coup, du cadre de vie des citoyens de plusieurs cités. En effet, selon le président de l’APC de la localité, Rafik Saoudi, tout est fin prêt pour un lancement imminent de plusieurs projets tant attendus par le citoyen de la commune. 

Il s’agit notamment de la cité Merabti, pour laquelle les élus locaux ont consacré 1,5 milliard de centimes et dont les travaux ont connu un grand retard à cause de l’annulation de l’opération et sa réattribution à une autre entreprise qui, selon le premier responsable de l’APC, entamera les travaux avant l’été. Par ailleurs, la cité Lekhbabcha bénéficiera aussi d’une importante opération dont le montant est estimé à 300 millions de centimes.

Il sera question de réhabiliter la route, les bordures de trottoir et l’éclairage public. L’APC a également prévu une opération similaire au niveau de la sortie nord-est de la ville menant vers la commune de Aïn El-Kébira. Les bordures de trottoir et l’éclairage public au niveau de ce tronçon coûteront 400 millions de centimes.

Le maire a indiqué que plusieurs autres projets seront lancés simultanément durant l’été, dont la réhabilitation de l’avenue principale du chef-lieu de commune, la cité Larbi-Boudhiaf et le lotissement El-Guerfia, en plein centre de la commune.  Par ailleurs, les habitants du chef-lieu de la commune attendent avec impatience l’inscription d’un projet pour la réhabilitation de l’espace réservé au marché jouxtant les logements LSP du centre-ville.

“Nous  interpellons  les  autorités  locales  pour  réserver  une  enveloppe financière afin de réhabiliter cet espace qui présente des risques réels pour la santé des clients, des commerçants et du voisinage”, nous dira Mohamed, un habitant de la cité LSP. En effet, le sempiternel problème des saletés qui jonchent les lieux à longueur de journée inquiète énormément les habitants de la cité, d’où la nécessité que les autorités compétentes intervennnent dans les plus brefs délais et ce, avant l’été.  
 

FAOUZI SENOUSSAOUI  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER