Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

il s’est effondré suite aux dernières intempéries

Le pont de Lemlaki à El-Ancer de nouveau opérationnel

© D.R

 Les autorités de la wilaya de Jijel ont dû intervenir en catastrophe, jeudi, pour rétablir la circulation sur le pont de Lemlaki, qui s’est effondré la veille, suite aux intempéries qui ont touché la région. 

Seul point de passage reliant plusieurs localités à la RN 43 et à El-Ancer, notamment la commune de Bouraoui Belhadef, cet ouvrage réalisé l’année passée dans les mêmes circonstances d’urgence s’est encore une fois effondré. Il a été emporté par les crues de l’oued sur lequel il a été érigé à la faveur d’une mobilisation de plusieurs entreprises pour venir en aide aux populations de ces localités.

Son caractère provisoire ne lui a pas permis de résister à ces crues. Cette situation a poussé les habitants de ces régions à solliciter l’intervention des autorités de wilaya, qui leur ont promis d’engager les procédures d’inscription d’un nouveau pont au ministère des Travaux publics.

En attendant que ces promesses voient le jour, la vie des habitants est rythmée par l’inquiétude et la hantise de se retrouver du jour au lendemain coupés du monde. Pour tout déplacement, ils n’ont que cet ouvrage qui leur offre encore la possibilité de circuler en direction d’El-Ancer, sinon ils sont contraints d’emprunter un long chemin via la commune d’Ouled Askeur pour mettre le cap sur Taher et de là au reste de leurs destinations.

Un long périple qui leur fait perdre du temps dans un circuit qu’ils espèrent ne pas être contraints d’emprunter, à la condition de la concrétisation de la promesse de réalisation du pont qu’ils attendent depuis l’année passée.

 

 


Amor Z.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER