Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Forte demande sur le vaccin antigrippal à jijel

Les services de la santé rassurent

Un nombre croissant de personnes atteintes de maladies chroniques opte pour le vaccin antigrippal. © D. R.

Les 12 000 doses distribuées sur les centres de vaccination à travers les différentes structures de santé de la wilaya ont été épuisées le jour du début de la campagne.

Une forte demande sur le vaccin contre la grippe saisonnière a été observée dans les structures de soins, dès le début de l’opération de vaccination, lancée il y a un peu plus d’une semaine.  Selon des informations recueillies au sein des services concernés, on note une certaine tension sur ces structures de la part des citoyens qui veulent se faire vacciner.   D’ailleurs, les 12 000 doses distribuées sur les centres de vaccination à travers les différentes structures de santé de la wilaya de Jijel ont été épuisées le jour du début de la campagne de vaccination. 

Il faut dire que le personnel de santé a été débordé dans certains centres face à l’afflux des citoyens, notamment les personnes âgées et les malades atteints de pathologies chroniques, qui ont fait le déplacement pour se faire vacciner.  La distribution d’une quantité supplémentaire de 4200 doses de vaccin antigrippal, intervenue dans les différents centres, est de nature à atténuer cette pression, même si cette quantité demeure insuffisante eu égard à la demande constatée. 

Le nombre sans cesse croissant de personnes atteintes de maladies chroniques, notamment le diabète, le cancer, les pathologies cardiovasculaires ainsi que les anémies hémolytiques, en plus des personnes âgées de 65 ans et plus et les femmes enceintes qui sont concernées par ce vaccin, a fait que les quantités distribuées ont été vite épuisées. 

Les services de la santé rassurent cependant que le vaccin en question est disponible dans les officines pharmaceutiques privées. Remboursable à 100% par les assurances sociales, il peut être délivré gratuitement sur présentation d’une simple ordonnance et de la carte Chifa. 

À ce titre, les personnes qui n’ont pas eu la chance de se faire vacciner dans les centres de vaccination peuvent ainsi, selon les mêmes recommandations, se présenter chez n’importe quel médecin pour se faire prescrire ce vaccin et se faire injecter sa dose dans les salles de soins ou les polycliniques. 
 

Amor Z.

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER