Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Marché couvert d’El-Hattab, à Annaba

L’opération de réhabilitation enclenchée

Marché couvert d’El-Hattab, à Annaba. © A. Allia/Liberté 

Deuxième plus grand pôle alimentaire de la ville, avec le marché “Francisse”, les travaux de son aménagement ont débuté hier matin.

Selon Khaldi Nabil, le responsable du secteur n°2, les travaux d’aménagement, qui consistent en la rénovation de toute la plateforme et du réseau d’évacuation des eaux usées de cet espace commercial devraient durer au plus trois mois, à compter du 31 mai. “Par souci de commodité et pour ne pas fermer entièrement les halles, nous avons convenu de scinder cette opération en deux chantiers distincts. L’entreprise à laquelle le marché a été confié s’est engagée à livrer la partie située face à l’avenue Souidani-Boudjemaâ, dans quarante-cinq jours. Nous entamerons, ensuite, et pour une période d’égale durée, les travaux sur la partie située à côté du centre commercial Méditerranéen, où cohabitent les fameuses boucheries et les maraîchers d’El-Hattab, aujourd’hui dans un état lamentable”, confie Khaldi Nabil.

Le président de l’APC de Annaba, Tahar Merabti, explique de son côté que cette action fait suite à celle qui a concerné, il y a un peu plus d’une année, la mise en conformité des stands et l’éclairage du bâtiment. “Les travaux en cours sont entièrement pris en charge par la commune. Ils devraient coûter à la collectivité quelque 6 millions de dinars. Une dépense nécessaire, compte tenu de l’état déplorable de l’ancienne plateforme et des regards d’égouts qui n’étaient plus fonctionnels, livrant les lieux au débordement des eaux usées et à la gadoue.

Notre objectif aujourd’hui est d’assurer l’accessibilité du site et d’y recréer un domaine de voirie décent, tout en améliorant l’attractivité du site ainsi que son insertion dans l’espace urbain”, affirme cet élu. “La réhabilitation du marché centenaire d’El-Hattab entre dans le cadre d’un vaste programme de modernisation du cadre de vie de la ville, chef-lieu de wilaya. Nous visons à redorer le blason de Annaba en nous efforçant à redresser tous les torts qui ont été faits à l’environnement, ici, depuis la restitution des trottoirs aux piétons et de la chaussée aux véhicules.

Notre projet d’embellissement ne s’arrête pas là pour autant, puisque nous avons l’intention de mener à bout l’opération de ravalement et de peinture des façades de tous les immeubles du centre-ville. Suivra une action de réaménagement des espaces verts et de plantation d’arbres qui touchera tous les quartiers et les cités périphériques, à laquelle participeront, nous l’espérons, les diverses associations locales qui veulent d’une Annaba verte, avenante et agréable à vivre”, conclut Tahar Merabti.

 

 

 

A. Allia   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER