Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Des cas cliniques et des interventions seront assurés par des professeurs

L’urologie pédiatrique, objet d’un congrès international à Sétif

Le pr Souhem Touabti et le Dr Sarra Nabti, spécialistes en chirurgie infantile, lors de la conférence de presse à la salle du Park Mall Sétif. © Faouzi Senoussaoui

Il est prévu les 14,15 et 16 octobre à la salle de conférences Mouloud Kacem-Naït Belkacem de l’université Ferhat-Abbas.

La salle de conférences du Park Mall Sétif a abrité avant-hier une conférence de presse animée par Pr Souhem Touabti et Dr Nabti Sarra, spécialistes en chirurgie infantile à l’établissement hospitalier spécialisé mère enfant d’El- Eulma, pour annoncer que tout est fin prêt pour abriter le congrès international d’urologie pédiatrique dédié spécialement aux malformations congénitales chez l’enfant, dont la prévalence de la pathologie représente selon une recherche scientifique du Pr Touabti, effectuée en 2006, entre 2 et 4% des enfants.

Prévue les 14, 15 et 16 octobre à la salle de conférences Mouloud Kacem-Naït Belkacem de l’université Ferhat-Abbas de Sétif, la manifestation scientifique qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue des spécialistes sera aussi dédiée à la pratique au niveau des blocs opératoires de plusieurs structures sanitaires de Sétif et Bordj Bou-Arréridj. 

La présidente du comité d’organisation, Dr Nabti, a indiqué que 13 enfants sont programmés pour être opérés par d’éminents professeurs connus à l’échelle internationale. Les patients en question ont été retenus après étude de leurs dossiers par les spécialistes.

“Effectuées à l’étranger, ces interventions coûtent entre 50 000 et 100 000 euros. Nous avons organisé ce congrès pour deux principaux objectifs : il s’agit notamment d’assurer le transfert de savoir et de techniques professionnelles chirurgicales de pointe dans le cadre de la formation continue des spécialistes algériens, et du coup, faire bénéficier des enfants des quatre coins du pays d’opérations à titre gracieux”, nous dira Pr Touabti. 

De son côté, Dr Sarra a tenu à souligner que le sponsor du congrès assuré par deux grands industriels à Sétif, à savoir le groupe Khenfri et Guidoum - Iris ainsi que d’autres laboratoires pharmaceutiques est presque achevé et permettra de réaliser des interventions par deux grands maîtres de la chirurgie urologique infantile.

“Pas moins de 100 congressistes de plusieurs pays dont les USA, Émirats arabes unis, Tunisie, Égypte, Arabie Saoudite et 400 participants  prendront par à cette manifestation scientifique”, nous dira Dr Sarra, qui a souligné qu’outre les interventions chirurgicales très délicates qui durent entre 6 et 12 heures seront assurées, il sera question d’aborder des cas cliniques.

“Nous avons aussi prévu, pour la première fois dans les congrès tenus en Algérie, des rencontres, voire des “family meeting”. En effet, des parents de malades seront conviés pour exposer avec leurs médecins leurs maladies devant les experts afin de trouver les solutions idoines après concertation avec les médecins traitants et les participants”, dira Pr Touabti à Liberté.

Sur un autre volet, Pr Choutri, spécialiste des ambiguïtés sexuelles, exerçant à l’hôpital mère-enfant d’El-Mansourah (Constantine) et membre du comité scientifique du congrès, a tenu à souligner que le problème inhérent au manque de dépistage persiste et que le pôle de recherche créé à Sétif a parcouru un bon chemin en matière de travaux dans ce domaine.

Nous avons aussi appris que les spécialistes préparent pour lancer des opérations de transplantation rénale chez les enfants souffrant de cette pathologie. Il est à noter aussi que Pr Touabti a insisté sur la prévention, le bon suivi de la grossesse, voire le diagnostic anténatal.
 

FAOUZI SENOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER