Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

secteur de l’éducation à Sétif

Plus de 250 nouveaux professeurs en renfort

© D.R

Le personnel enseignant du secteur de l’éducation de la wilaya de Sétif sera dès la semaine en cours renforcé par le recrutement de 253 nouveaux professeurs déjà inscrits sur la liste d’attente des concours de recrutement qui se sont déroulés en 2017 pour le moyen et le secondaire et en 2018 pour le cycle primaire. En effet, le primaire connaîtra l’installation de 100 nouveaux professeurs qui seront affectés dans les écoles qui enregistrent un déficit en matière d’encadrement afin d’alléger les classes, réduire la taille des divisions pédagogiques et, du coup, permettre aux écoliers de suivre une scolarité dans des conditions décentes. Sur un autre volet, les deux paliers supérieurs, à savoir le moyen et le secondaire, seront renforcés respectivement par 73 et 80 nouveaux enseignants. Il s’agit de 18 professeurs d’enseignement moyen de mathématiques, 17 pour la langue arabe, 13 pour les sciences naturelles, 7 pour le français, 6 pour l’anglais, 5 pour la physique, 5 pour l’éducation physique et sportive et 2 pour tamazight. Quant au secondaire, il sera renforcé par 20 professeurs de français,16 professeurs d’arabe, 13 en sciences naturelles 10 en informatique, 8 en sciences islamiques, 7 en anglais, 4 en éducation physique et 2 en génie civil. Le nombre de professeurs sera ainsi porté à 20 318 professeurs exerçant dans les trois paliers de l’enseignement de la wilaya de Sétif. “Depuis le début de l’année en cours, nous avons recruté 771 nouveaux professeurs. En effet, nous avons pris en charge tous les professeurs sortants de l’ENS inscrits lors de leur formation au profit de la wilaya de Sétif. Mieux encore, nous n’avons pas eu recours à la dérogation délivrée pour les prendre en charge dans d’autres paliers”, s’est réjoui le secrétaire général de la direction de l’éducation, Athmane Ahmana. Nous avons appris que le service de la scolarité a revu les cartes pédagogiques afin de revoir la répartition des classes en ajoutant d’autres divisions pédagogiques. Par ailleurs, nous avons appris que la surcharge persiste dans certains établissements qualifiés de points noirs. “Nous enregistrons une petite surcharge des classes dans plusieurs établissements, à savoir certaines zones où les municipalités chargées de la construction des établissements du primaire n’ont pas suivi la dynamique de réalisation de logements. Cependant, nous ne sommes pas restés les bras croisés. Nous mettons les bouchées doubles pour permettre aux élèves d’être scolarisés dans les meilleures conditions dans les plus brefs délais en recourant à la double vacation”, nous dira notre interlocuteur.

FAOUZI SENOUSSAOUI  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER