L’Algérie profonde / Est

Sétif

Plus de 5 000 étudiants attendus à l’université Mohamed-Lamine-Debaghine

© D. R.

Pas moins de 5300 nouveaux étudiants rejoindront les bancs de l’université Dr Mohamed-Lamine-Debaghine (Sétif 2), spécialisée dans les sciences humaines. Hormis le gel pour cette année de la filière administration générale, une filière à recrutement national qui compte pas moins de 300 étudiants, nous avons appris que la faculté de droit a connu un grand engouement avec la validation de 1100 inscriptions. En effet, les nouveaux bacheliers ont opté pour d’autres filières autres que les lettres et langue arabes dont le nombre de nouveaux inscrits est passé de plus de 1000 étudiants l’année passée à 500 étudiants pour l’année universitaire en cours.

“Conscients que le recrutement dans le secteur de l’éducation se fait généralement via les écoles nationales supérieures appelées communément écoles normales qui forment davantage de professeurs pour le secteur de l’éducation nationale, les nouveaux bacheliers ont boudé la filière lettres arabes pour choisir d’autres filières dont le droit et les langues étrangères dont le français et l’anglais”, nous dira Pr Guechi, qui a indiqué que plus de 2700 étudiants sont inscrits dans les filières sciences humaines et sciences sociales.

La filière “français” compte quant à elle plus de 500 étudiants et l’anglais près de 350 nouveaux inscrits contre 500 inscrits l’année passée. Le nombre a été revu à la baisse à cause du manque d’encadreurs, et la moyenne d’accès a été revue à la baisse pour les filières autres que la filière lettres et langues étrangères. Selon Pr Guechi, il faut plus de 14/20 de moyenne générale au bac pour pouvoir s’inscrire dans la filière anglais.

“Pour assurer un encadrement, voire une formation de qualité, cette année, nous avons jugé utile de revoir à la baisse le nombre d’étudiants en première année. Le manque de professeurs dans cette filière persiste toujours”, nous dira le premier responsable de l’université Sétif 2. Quant à la moyenne d’accès à la filière éducation physique et sportive, la moyenne a été revue à la hausse.

À cet effet, seulement 50 étudiants ont pu s’inscrire dans cette filière contre 100 l’année passée. Il est à souligner qu’il est attendu aussi l’inscription de 2000 étudiants en master après les résultats du rattrapage. L’encadrement des étudiants répartis à travers plus de 28 filières est assuré par 775 professeurs, dont 180 de rang magistral.
 

FAOUZI SENOUSSAOUI