Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

EN PRÉVISION DE LA PROCHAINE RENTRÉE SCOLAIRE

Réception de plusieurs infrastructures au programme


La wilaya de Sétif s’apprête à réceptionner un nombre important d’infrastructures scolaires pour les trois paliers de l’enseignement, à savoir le primaire, le moyen et le secondaire. 

Dans une déclaration à Liberté, le directeur de l’éducation de la wilaya, Abdelaziz Bezala, a assuré que plusieurs établissements scolaires seront réceptionnés lors de la prochaine rentrée scolaire. 
Pour l’enseignement secondaire, pas moins de 3 nouveaux établissements d’une capacité globale de 800 places chacun renforceront les capacités d’accueil des 102 lycées que compte la wilaya. Ces établissements sont respectivement implantés à Aït Naoual Mzada au nord de la wilaya, à Cheikh Laïfa, une agglomération située à quelques encablures de la ville de Sétif et, enfin, à Aïn Oulmène, localité sise à 30 km au sud du chef-lieu de la wilaya. “Les travaux, dont le maître d’ouvrage est la direction des équipements de la wilaya, vont bon train et nous sommes prêts à réceptionner lesdites structures avant la rentrée des classes. Cela nous permettra d’accueillir nos enfants dans de bonnes conditions”, s’est réjoui M. Bezala. 
Quant à l’enseignement moyen qui compte déjà 233 établissements, il sera renforcé l’année prochaine par six nouveaux établissements de type Base 7, avec une capacité d’accueil de 740 élèves, dont 4 au chef-lieu de la wilaya. Ils sont implantés respectivement à El-Hidhab, à Lehchama Chouf Lekdad et à Aïn Trig. Il est aussi prévu l’ouverture de deux autres CEM en remplacement d’anciennes structures qui menaçaient ruine : le premier à Gheboula, dans la commune de Aïn Legradj (daïra de Beni Ourthilène), et le deuxième à Ghellous-Mohamed, à Aïn Azel (Base 5). 
Ce dernier a une capacité globale de près de 1 000 places pédagogiques, si l’on compte les salles non encore démolies de l’ancienne bâtisse. “L’ancien CEM menaçait ruine, cependant, il y a des salles qui sont dans un très bon état et que nous pouvons exploiter encore. 
Cela permettra de revoir à la hausse la capacité d’accueil de l’établissement et, du coup, de désengorger les autres établissements situés à proximité”, a expliqué Laïb Samir, chef du service infrastructures et équipements de la Direction de l’éducation de la wilaya de Sétif. Pour les écoles primaires, outre les salles d’extension qui renforceront les capacités d’accueil de plusieurs établissements, le réseau d’écoles primaires sera renforcé par 8 nouveaux établissements de différents types : 1 école de 6 classes à Bousselam, dans la commune de Bouandès, 1 autre de 9 salles à El-Eulma, 1 établissement de 12 salles à Chouf Lekdad (2 000-Logements d’Assur-Immo)  qui mettront fin à la surcharge des écoles de la circonscription, ainsi que 2 nouvelles écoles à Abid-Ali, 2 autres à Tinner (AADL) et, enfin, une école de 6 salles à El-Hidhab. Le nombre d’écoles primaires dans la wilaya de Sétif sera ainsi porté à 879 établissements.

Faouzi Senoussaoui


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER