Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

La Campagne de cueillette bat son plein à Souk Ahras

Une production de 108 000 q d’olives attendue

© D. R.

Se félicitant du rythme plutôt satisfaisant qu’impriment les exploitants à la campagne de cueillette des olives cette année, le directeur des services agricoles de la wilaya de Souk Ahras a annoncé avant-hier que 42 900 q d’olives ont d’ores et déjà été récoltés. 

Ce responsable indique par ailleurs qu'à la fin de la campagne, qui doit se poursuivre jusqu’à la fin février, la récolte totale pourra s’élever à 108 000 q d'olives, ceci grâce aux moyens humains et matériels conséquents mis à contribution par les agriculteurs concernés et tout particulièrement aux conditions météorologiques exceptionnelles qui ont prévalu dans la région tout au long de la saison, explique Sid-Ahmed Chabah.

Et de signaler que 2400 ha de forêts ont été réservés à cette culture sur une superficie totale exploitée de 6348 ha, avec un rendement à l’hectare de l’ordre de 17 q d’olives. M. Chabah ajoute que ce sont 14 300 q d'olives de table et 28 600 q destinés à la production d’huile d'olive qui ont été arrachés, permettant l’extraction de 486 000 l d'huile d'olive à ce stade de la campagne.

M. Chabah attribue ces résultats encourageants aux efforts consentis par les animateurs des campagnes de sensibilisation, notamment les cadres de l'Institut technique d’arboriculture fruitière, lesquels ont partagé leur savoir-faire avec les agriculteurs versés dans la filière.

“Les séances de vulgarisation agricole organisées par la direction du secteur, en coordination avec l'Institut de l’arboriculture fruitière, qui ont initié les fellahs concernés aux meilleures méthodes de récolte des olives, en leur apprenant comment trier ces fruits et en extraire l’huile”, confie-t-il.

Il signale à ce propos que les olives récoltées ont été transformées dans les 4 pressoirs de la wilaya, dont le plus moderne est entré en production dans la commune de Haddada, à l’entame de la saison.

Notre interlocuteur déplorera toutefois l’insuffisance des moyens de transformation par rapport aux 8318 ha consacrés à cette culture, rappelant que l’an passé ce problème s’était déjà posé, avec à peine les 47 757 oliviers qui ont été plantés à travers la wilaya sur une superficie de 470 ha. 

Il rappellera pour conclure que des permis ont récemment été accordés pour créer trois pépinières à Ouled Driss, M’daourouch et Zaârouria qui viendront s'ajouter à celles de Taoura, Bir Bouhouche et Mechroha, afin de développer des variétés d'olives locales, d’une part, et préserver la biodiversité, d’autre part.
 

A. Allia

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER