Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Est

Hammam Beni Haroun (Mila)

Une source thermale très prisée

Des vertus thérapeutiques avérées. ©K. Bouabdellah./Liberté

Aux multiples vertus thérapeutiques, elle continue de drainer du monde comme par le passé.

Hiver comme été, la petite agglomération de Hammam Beni Haroun, au nord de Mila, ne désemplit pas. La source thermale en particulier est continuellement prise d’assaut par des dizaines de visiteurs, dont certains viennent de wilayas aussi lointaines que Biskra. Malgré l’état actuel du hammam, cette source aux multiples vertus thérapeutiques continue de drainer du monde comme par le passé. Logée au fond d’un cratère rocheux naturel, la source thermale grouille de visiteurs de jour comme de nuit. Démunie actuellement de portes, de fenêtres et de toit, elle est toujours fréquentée par une population masculine en quête de détente ou de thérapie. Lors de notre récente virée sur les lieux, on a été surpris par la présence nombreuse de visiteurs tant à l’intérieur de la source que le long d’oued El-Kébir qui la longe. Des dizaines d’hommes et d’enfants, dont certains venus de l’extérieur de la wilaya, se baignaient dans les eaux chaudes et riches en soufre de cette source thermale, alors que les rives de l’oued étaient envahies par des amateurs de la pêche à la ligne. Pour Azzeddine O., ancien directeur d’école, la source thermale de Beni Haroun constitue le cadre idéal pour la détente : “Il n’y a pas mieux pour se relaxer après une journée de travail que de se baigner dans les eaux abondantes et naturellement chaudes de Beni Haroun.” Notre interlocuteur, habitué des lieux, nous apprendra que la température de l’eau se situe entre 38°C et 39°C, ce qui la rend idéale pour la décontraction des muscles. Mais le repos et la détente ne sont pas les seuls plaisirs recherchés, beaucoup de visiteurs y viennent en quête de soins, la source aux eaux riches en minéraux étant réputée pour ses vertus thérapeutiques. C’est le cas de cet agriculteur de Biskra, R. Mokhtar, affecté par une maladie de la peau. “J’ai utilisé des huiles et des pommades dermiques, mais la maladie réapparaît toujours. Des gens m’ont alors conseillé un traitement aux eaux de la source de Beni Haroun, je suis donc venu pour des soins corporels”, expliquera-t-il. Signalons qu’un projet de construction d’un complexe thermal sur le site de Hammam Beni Haroun est en cours de réalisation, ce qui ne manquera pas de booster l’activité touristique dans cette région, car une bonne partie des eaux aux multiples vertus de la source de Beni Haroun sera exploitée par cet établissement hôtelier, conformément aux termes d’un contrat de concession passé entre le ministère du Tourisme et un investisseur local.

Kamel B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER