Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

En 2020 au Niger

2,9 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire

© D. R.

Plus de 2,9 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire en 2020, soit une augmentation de 26% par rapport à 2019, a alerté de nouveau l’ONU, faisant état d’une situation qui se dégrade dangereusement depuis plusieurs mois. “À l’heure actuelle, 2,3 millions de personnes, c’est-à-dire plus d’une personne sur dix, ont besoin d’assistance humanitaire. L’année prochaine, le nombre de personnes ayant besoin d’aide d’urgence risque d’atteindre environ 2,9 millions”, a alerté la sous-secrétaire général adjointe de l’ONU aux affaires humanitaires, Ursula Mueller, à l'issue de sa rencontre mardi avec le Premier Ministre nigérien, Brigi Rafini, à Niamey, après six jours de visite dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. “500 civils ont été tués ou enlevés en 2019 au Niger dans le contexte accru de violences”, a affirmé le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies  (OCHA). “Les multiples crises auxquelles est confronté le Niger mais aussi les pays du Sahel (Mali, Mauritanie, Burkina-Faso, Tchad) et du Lac Tchad (Cameroun, Nigéria et Tchad) requiert une approche régionale accrue, davantage de planification, d’analyse et de résultats collectifs, ainsi qu’une attention aux jeunes”, estime Mme Mueller. “Ici à Diffa, l'une des régions les plus pauvres du Niger, les réfugiés et les communautés qui les accueillent continuent de faire face à la violence. Beaucoup ont fui plusieurs fois. Il est urgent d'accorder plus d'attention à leur situation”, a-t-elle dit, rappelant que cette ville frontalière accueille déjà plus de 260 000 déplacés du bassin du Lac Tchad, qui fuient les violences terroristes principalement au Nigeria et au Cameroun. Et d’ajouter que les changements climatiques sont aussi à l’origine de cette crise humanitaire, lit-on encore sur le site d’information de l’ONU. “L'équivalent de 150 terrains de football de terres cultivées est perdu”, a alerté Mme Mueller, expliquant cela va aggraver l’insécurité alimentaire inévitablement l’an prochain, si aucune aide n’est apportée en urgence dans cette région.
 

L. M.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER