Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Tunisie

Célébration du 9e anniversaire de la révolution sur fond de crise politique

© D. R.

Des milliers de Tunisiens ont célébré hier au centre de Tunis, dans une ambiance festive, le neuvième anniversaire de la révolution qui a chassé du pouvoir le président Zine el Abidine Ben Ali à la suite d'un soulèvement populaire. Sur l'avenue Habib-Bourguiba, décorée par les drapeaux tunisiens, des parents avec leurs enfants, des groupes de jeunes, des adultes : hommes et femmes ont défilé dans le calme se rassemblant autour de groupes musicaux. Certaines personnes ont brandi des affiches sur lesquelles on pouvait lire des messages d'espoir comme “un peuple qui a réussi à se débarrasser de la dictature est capable d'améliorer son avenir” ou “l'impossible n'est pas tunisien !”. Aucune manifestation politique d'ampleur n'a été enregistrée sur l'avenue Bourguiba où une importante force de sécurité a été déployée. À quelques dizaines de mètres de cette avenue, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant le siège de la centrale syndicale l'UGTT scandant le slogan phare de la révolution : “Travail ! Liberté ! Dignité !”. “Neuf ans sont passés, et la scène politique s'est pourrie depuis avec des hommes politiques qui s'intéressent au pouvoir plutôt qu'aux intérêts du pays”, a déploré le secrétaire général de cette puissante centrale syndicale, Noureddine Tabboubi. La célébration du 9e anniversaire de la révolution intervient dans un contexte politique tendu notamment après le rejet par le Parlement, vendredi dernier, du gouvernement proposé par le parti islamiste Ennahdha. il revient désormais au président Kaïs Saied, un universitaire farouchement indépendant et très critique du système parlementaire, de désigner un autre Premier ministre capable de convaincre les députés.
 

R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER