Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Alors que 78 enfants sont morts de la dengue en 2019

Environ 80% de Yéménites ont besoin d'une assistance vitale

© D. R.

Environ 80% des Yéménites ont besoin d'une aide vitale, a déclaré lundi soir Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, alors que l’ONG Save the Children a fait état hier du décès d’au moins 78 enfants de la dengue, avertissant contre une épidémie. “L'opération humanitaire au Yémen reste la plus importante du monde, avec 24 millions de personnes – environ 80% de la population – qui ont besoin d'une assistance vitale”, a indiqué M. Dujarric lors de la conférence de presse quotidienne. “Environ 7,4 millions de personnes ont besoin d'une assistance nutritionnelle, dont 2,1 millions d'enfants de moins de cinq ans et 1,1 million de femmes enceintes et allaitantes qui ont besoin d'un traitement contre la malnutrition aiguë”, a-t-il ajouté. “À la date du 8 janvier, près de 861 000 cas suspects de choléra avaient été signalés depuis 2019, touchant 324 des 333 districts du Yémen”, a précisé le porte-parole. “Quelque 3,6 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays, dont près de 400 000 nouvellement déplacées en 2019”, a conclu M. Dujarric. “Soixante-dix-huit enfants de moins de 16 ans sont déjà morts (...) et plus de 52 000 de cas suspects ont été recensés dans le pays”, a déclaré pour sa part l’ONG Save the Children dans un communiqué. “Cela pourrait signaler le début d'une épidémie”, a averti Save the Children. Au total, 192 personnes sont mortes de maladies liées à la dengue en 2019, la plupart dans la ville de Hodeida et celle d'Aden dans le sud-ouest et le sud du pays.
 

R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER