Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Guerre au Yémen

Les Houthis renoncent à une taxe menaçant l'aide humanitaire


Les rebelles houthis au Yémen ont renoncé à imposer une taxe sur les opérations d'aide dans le pays en guerre, a déclaré hier un responsable de l'ONU au sujet d'une des mesures qui menaçaient d'entraver la plus grande mission humanitaire au monde. Des responsables de l'ONU et des groupes humanitaires ont tenu des discussions jeudi à Bruxelles pour discuter des entraves des Houthis à l'acheminement de l'aide cruciale pour la population dans ce pays ravagé par cinq ans de guerre. Ils se plaignent notamment du fait que les travailleurs humanitaires sont soumis à des menaces et arrestations dans les territoires contrôlés par les Houthis, dont la capitale Sanaa. 

Le gouvernement yéménite, réfugié dans le sud du pays et reconnu par la communauté internationale, avait tiré la sonnette d'alarme après des informations selon lesquelles les États-Unis envisageaient de suspendre une grande partie de leur aide, en réponse aux pressions des Houthis, dont un projet de “taxe” de 2% sur les aides. Hier, un responsable de l'ONU basé à Sanaa, qui a requis l'anonymat, a déclaré que les Houthis avaient fait marche arrière “lors d'une réunion le 12 février”, et décidé “d'annuler (la taxe de) 2%”.

“L'annulation de cette taxe est certainement un développement positif”, a-t-il dit, notant que d'autres problèmes devaient encore être réglés, comme des obstacles bureaucratiques. Quelque 24,1 millions de personnes, soit plus des deux tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'ONU.

 

 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER