Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Ils participaient à des protestations anti-Poutine à Moscou

Quatre manifestants arrêtés pour violence

© D. R.

La justice russe a annoncé hier l'arrestation de quatre manifestants accusés de “violences” contre la police au cours du mouvement de protestation de l'été à Moscou, après une première vague de lourdes condamnations ces dernières semaines. Selon le Comité d'enquête chargé des principales affaires criminelles, six personnes ont été identifiées pour des “violences”. Quatre d'entre elles ont été interpellées par la police et leurs domiciles perquisitionnés. 

Egor Lesnykh et Maxime Martintsov sont accusés d'avoir mis un membre de la Garde nationale à terre et de l'avoir frappé du pied. Andreï Barchaï est soupçonné d'avoir “agressé” un membre des forces de l'ordre en le poussant dans le dos. Vladimir Emelianov est pour sa part accusé d'avoir “retenu par la force un membre de la Garde nationale, l'empêchant de remplir ses obligations”. 

Deux autres manifestants soupçonnés de “violences”, ont par ailleurs “pris la fuite”, selon la même source. Hier dans l’après-midi, un tribunal moscovite a par ailleurs confirmé la condamnation à quatre ans de prison du militant d'opposition, Konstantin Kotov. De mi-juillet à fin août, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Moscou pour protester contre l'exclusion de candidats de l'opposition des élections locales du 8 septembre.
 

R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER