Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Internet est toujours coupé en Irak

Tirs à Bagdad contre les manifestants

© D.R.

Les forces de sécurité irakiennes ont encore tiré à balles réelles dans la capitale Bagdad, où les manifestations bouclent demain deux semaines, ont rapporté les médias locaux, affirmant que les autorités ont également coupé internet pour le deuxième jour consécutif. Depuis le début le 1er octobre d'un mouvement spontané de contestation, près de 280 personnes --en majorité des manifestants-- ont été tuées, selon un bilan compilé par l'AFP. Les autorités ont proposé des réformes sociales et amendements constitutionnels, mais les manifestants continuent de réclamer le départ de tous les responsables qu'ils jugent corrompus et incompétents ainsi qu'une refonte totale du système politique mis en place après la chute du dictateur Saddam Hussein. Dans le Sud, chiite et tribal, la désobéissance civile continue de paralyser écoles, administrations et gagne les infrastructures portuaires et pétrolières vitales pour l'Irak --deuxième producteur de l'Opep--, pays dont les habitants étranglés par le chômage et la pauvreté réclament “leur part du pétrole”. À Bagdad, les protestataires ont été une nouvelle fois pris hier sous les tirs à balles réelles des forces de sécurité sur le pont al-Chouhada. Sur ce pont, le quatrième bloqué par des pans de béton installés par les autorités afin de contenir la foule qui continue de camper jour et nuit sur la place Tahrir, au bord du fleuve Tigre, des journalistes de l'AFP ont vu les manifestants porter des camarades blessés par balles.
 

R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER