Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Bande de Gaza

Trêve entre Israël et la résistance palestinienne

© D.R

Les leaders palestiniens à Gaza ont accepté un cessez-le-feu avec Israël tôt hier après une escalade de violence ces deux derniers jours, ont indiqué trois responsables au courant des pourparlers. Suite à la médiation de l'Égypte, le cessez-le-feu est entré en vigueur à 4h30 (1h30 GMT), ont précisé un responsable du Hamas et un autre du groupe Jihad islamique, ayant requis l'anonymat. Un responsable égyptien a également confirmé l'information, tandis qu'une porte-parole de l'armée israélienne n'a pas souhaité faire de commentaire. Le Centre palestinien d’information, une agence de presse proche du Hamas, a confirmé l’information. “Le porte-parole des Comités de résistance, Abou Moujahid, a indiqué que le cessez-le-feu était entré en vigueur à 4h30 (heure locale de Jérusalem) lundi matin, soulignant qu'il avait été conclu par les efforts égyptiens et internationaux”, lit-on sur le site de cette agence. “L'accord de cessez-le-feu était prévu pour que l'occupation mette en œuvre des accords visant à briser le siège de la bande de Gaza et qu'ils soient réciproques et synchronisés”, a-t-il poursuivi. Selon une source citée par la télévision Al-Aqsa, “un accord de trêve a été conclu entre les factions de la résistance et l'occupation à partir de 4h30”. Outre la médiation égyptienne, le CPI évoque une implication active de l’ONU et du Qatar, un des pays de la région qui soutient le Hamas palestinien ouvertement. Pour rappel, au moins 25 Palestiniens ont été tués et plus de 154 autres ont été blessés depuis le lancement de l'agression israélienne sur la bande de Gaza, samedi matin, selon des sources palestiniennes.


L. M./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER