Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Occupation israélienne

Trois Palestiniens tués et 470 blessés en octobre

© D. R.

Trois Palestiniens ont été tués et 470 autres blessés par les forces d'occupation israéliennes au mois d'octobre en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza, selon le rapport mensuel du centre Abdullah-Horani des études et de documentation de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). Les soldats de l’occupation ont tué trois Palestiniens, sous prétexte de se rapprocher des barrières érigées en Cisjordanie occupée et également de la barrière érigée par l'occupant israélien, séparant la bande de Gaza des territoires palestiniens occupés en 1948. En violation flagrante du droit international humanitaire, Israël poursuit la détention des corps de 50 victimes palestiniennes depuis 2015, a dénoncé la même source, citée par l'agence palestinienne de presse Wafa.

L'armée israélienne a également blessé environ 470 personnes, dont 335 pendant leur participation aux marches pacifiques du Retour à Gaza. Quelque 135 autres ont été blessées en Cisjordanie et à El-Qods occupés suite à des pratiques racistes de l’occupation telles que les attaques de colons, la saisie de terres, les démolitions de maisons et la construction du mur de séparation. En outre, environ 400 Palestiniens ont été arrêtés dans les mêmes régions durant ce mois. “Les forces de l’occupation poursuivent leurs politiques répressives contre 5500 prisonniers palestiniens dont 220 enfants et 43 femmes, qui vivent dans des conditions de détention très difficiles et sont privés de leurs droits légitimes les plus fondamentaux en vertu du droit international”, a dénoncé le centre Abdullah-Horani, dans son rapport.


R. I./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER