Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Pour contrecarrer la Russie dans la région

Washington va financer des projets énergétiques en Europe de l'Est

© D. R.

Les États-Unis vont financer des projets énergétiques à hauteur d'un milliard de dollars dans des pays d'Europe centrale et de l'Est pour renforcer leur indépendance énergétique face à la Russie, a annoncé hier le secrétaire d'État américain Mike Pompeo.

“En signe de soutien à la souveraineté, la prospérité et l'indépendance énergétique de nos amis européens (...) les États-Unis ont l'intention d'accorder jusqu'à un milliard de dollars de financements aux pays d'Europe centrale et de l'Est membres de l'Initiative des Trois Mers” qui réunit douze États membres de l'Union européenne, a-t-il déclaré à la conférence sur la sécurité de Munich.

“Nous voulons galvaniser l'investissement du secteur privé dans leurs secteurs énergétiques afin de protéger la liberté et la démocratie dans le monde”, a-t-il ajouté. L'Initiative des Trois Mers réunit douze pays de l'Union européenne bordés par les mers Baltique, Adriatique et Noire.

Cet espace s'étend de l'Estonie et de la Pologne au nord à la Croatie au sud et la Roumanie et la Bulgarie à l'est.  Il a pour objectif de renforcer la coopération entre ses membres dans les domaines de l'énergie, des infrastructures et de la sécurité, notamment vis-à-vis de la Russie que nombre de ses membres considèrent comme une menace directe. 

Ils contestent notamment, comme les États-Unis, le projet de gazoduc Nord Stream 2 qui vise à doubler les livraisons directes de gaz naturel russe vers l'Europe occidentale en passant sous la mer Baltique pour arriver en Allemagne et en contournant donc l'est du continent. Les États-Unis ont adopté des sanctions contre les entreprises associées à la construction de Nord Stream 2, estimant que ce gazoduc va accroître la dépendance des Européens au gaz russe et ainsi renforcer l'influence de Moscou.

 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER