Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Programme d’appui au développement local durable

Atelier de formation des animateurs des cellules de proximité

© D. R.

Comment remplir la mission d’aide aux personnes vulnérables et les accompagner à créer des activités créatrices de revenu dans le cadre du Programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du nord-ouest de l’Algérie (Padsel-NOA) ? 

C'est dans le but de répondre à cette question qu’un atelier de formation a été organisé du 16 au 17 octobre, au Centre de formation et de vulgarisation agricole (CFVA) de Médéa, sur la thématique relative aux “Modalités d’intervention des cellules de proximité de solidarité (CPS) dans l’employabilité des personnes vulnérables”. Dans son intervention, le directeur opérationnel du programme, Samir Boukhalfa, indiquera que les cellules de proximité sont considérées comme la cheville ouvrière du programme sur laquelle reposent les actions d’identification et de recension des catégories ciblées.

Déroulant la présentation du Padsel-NOA, la cheffe d’équipe de l’Assistance technique d’appui locale rappellera qu’“un budget global d’un montant de 43 millions d’euros incluant un cofinancement de l’Union européenne et une contribution algérienne” est mis en place. Une équipe composée d’experts en médecine du travail, en sociologie du milieu du travail et en ressources humaines s’est relayée pour présenter des approches liées aux “Spécificités des populations vulnérables et conséquences sur leur employabilité”, “Caractérisation des populations vulnérables”, “Méthodologie employabilité”… 

Au cours de cet atelier, les membres des cellules de proximité des communes concernées de la wilaya ont pris connaissance des activités de leur mission en ce qui concerne la conception des méthodes d’intervention sur le terrain, de collecte d’informations et d’animation, etc.  Chargé de mettre en place un plan stratégique de communication et de diffusion d’informations de la composante du programme, Antoine Labey, expert en communication à Média-communication (France), a suivi les travaux de l’atelier de formation afin de pouvoir s’imprégner des conditions d’interaction entre les experts et les animateurs de cellules de proximité.

L’on rappellera que le programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du nord-ouest de l’Algérie, lancé en partenariat avec l’Union européenne, inclut  6 wilayas, en l’occurrence Saïda, Tiaret, Tissemsilt, Aïn Defla, Chlef et Médéa. Visant l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables, le programme concerne 4 communes de la wilaya de Médéa, à savoir Ouled Antar, Ouled Hellal, Baata et Kef Lakhdar, classées parmi les communes les plus retardataires et sans ressources de la wilaya.

Touchant tous les secteurs, notamment les filières de l’agriculture, des forêts, de la pêche, du tourisme, de l’artisanat et des déchets, le programme vise surtout à favoriser les activités génératrices de revenus aux populations ciblées et à créer des emplois durables, afin de réduire le chômage dans les zones considérées.  L’accompagnement et la formation sur l’initiative entrepreneuriale des porteurs de projets est également un volet important du programme dans l’objectif d’une relance des dynamiques territoriales en vue d’une mutualisation des ressources et des moyens locaux.
 

M. EL BEY



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER