Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Ouest

Environnement à Aïn Témouchent

Guerre contre les déchets en plastique et l’incivisme

© D. R.

Qu’il s’agisse du chef-lieu de wilaya, Aïn Témouchent, de Béni Saf ou Hammam Bou Hadjar pour ne citer que ces trois importantes villes qui drainent de nombreux visiteurs et autres curistes et même dans certaines petites localités à l’image de Chabat El-Leham, le phénomène des déchets en plastique qui a terni leur image est devenu l’une des priorités aussi bien pour les autorités locales que pour les écologistes.

Ces derniers jours, une vaste campagne de collecte de déchets en plastique a été lancée, dans les villes citées plus haut, menées par les services communaux et les associations qui militent pour la préservation de l’environnement. Au chef-lieu de wilaya, une véritable course contre la montre est menée dans les différents quartiers à l’image de haï El-Djawhara où s’amoncellent de grandes quantités d’ordures ménagères mais aussi de déchets solides, à cause de l’incivisme de certains citoyens que les responsables locaux n’arrêtent pas de dénoncer.

C’est le cas de la localité de Chabat El-Leham où, malgré les efforts déployés par la municipalité pour rendre à cette ancienne ville coloniale son lustre d’antan, certains comportements néfastes de citoyens animés d’incivisme tentent de salir. Mohamed Zouaoui, P/APC de Chabat El-Leham, a indiqué à ce sujet que pas moins d’une vingtaine de cas d’atteinte à l’environnement ont été signalés à la gendarmerie par les services communaux, notamment des tracteurs à remorques venant d’autres communes qui déversent leurs déchets solides aux alentours des terres agricoles arables et ce, sans compter les visites et autres interventions inopinées effectuées par les  éléments de la brigade de l’urbanisme et de la protection de l’environnement du côté de Sidi Youcef qui ont réussi à surprendre en flagrant délit des  citoyens indélicats.

Le P/APC déplore le vol de dizaines de bacs à ordures et même les grilles et les couvercles des avaloirs en acier ou en fonte. Après avoir fait l’objet d’une opération d’envergure de curage, l’oued qui traverse l’agglomération et après l’avoir débarrassé de ses déchets devra bénéficier d’une opération de reboisement sur les abords pour le préserver de jets de déchets.

De son côté, l’association ‘‘Essiraj’’ de Hammam Bou Hadjar poursuit ses opérations de volontariat, selon son programme portant sur la collecte des déchets en plastique et ce, dans le cadre d’un partenariat avec l’une des entreprises spécialisée dans la collecte et le tri des bouteilles en plastique. Dans une première étape, l’opération a touché les sites du complexe thermal, l’unité secondaire de la Protection civile, le centre de repos des moudjahidine et la salle omnisports. Elle s’étendra vers d’autres sites et quartiers de la ville. 
 

M. LARADJ



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER