Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Économie / Perspectives

Des réformes et des projets à concrétiser

Un secteur en pleine reconstruction

© D. R.

Considéré, pourtant, comme l’une des véritables alternatives aux hydrocarbures, le secteur du tourisme peine à améliorer sa contribution au PIB. Nécessitant sans doute des réformes profondes pour son essor, le secteur du tourisme continue à broyer du noir, faute de visibilité et de volonté politique. Or, sa contribution à la diversification économique passerait, bien évidemment, par l’exploitation au maximum toutes les potentialités que recèle le pays.

Les agences de voyage ont pour cela, un grand rôle à jouer en matière de la promotion de la destination Algérie et de la mise en exergue des potentialités dont elle regorge. Les établissements d’accueil existent bel et bien mais leur nombre reste insuffisant et ils ont besoin d'être restructurés et modernisés alors que leurs personnels nécessitent une formation spécialisée pour assurer un management idoine.

C’est l’objectif que s’est tracé le groupe HTT (Hôtellerie, tourisme et thermalisme). Ce groupe, va bientôt achever une vaste opération de modernisation et de réhabilitation de quelque 72 structures hôtelières implantées à travers toutes les régions du pays.  Le " Seybouse " à Annaba, l’hôtel "El Morjane", sis à El Kala, wilaya d’El Tarf, un fleuron du tourisme balnéaire en Algérie, Es Safir, Ex-Aletti, "Mazafran" du complexe touristique de Zéralda, "El Mersa" du complexe de Sidi Fredj…sont entre autres hôtels qui ont subi une restructuration et une réhabilitation voire une extension pour certains.

Cette opération de modernisation et de réhabilitation a coûté au groupe 85 milliards de DA. Une enveloppe dégagée grâce aux crédits bancaires que les filiales du groupe HTT ont contractés au même titre que les opérateurs privés. En plus de la numérisation dans laquelle se sont lancées ces structures hôtelières, l’e-tourisme a entraîné le développement d’autres domaines liés au secteur sur lesquels le groupe HTT a réalisé une avancée palpable.

Il s’agit de l’e-paiement, notamment l’opération de programmation et d’équipement presque de toutes les unités du groupe en TPE et DAB, finalisée en collaboration avec la banque CPA. A cela, l’on ajoute aussi  la nouvelle application de réservation GHTT Booking, opérationnelle en Algérie. Ces quelques avancées réalisées par le groupe HTT ne peuvent cacher toutefois, les insuffisances qui persistent toujours dans le secteur.

Experts et opérateurs mettent l’accent sur la nécessité de créer des portails pour faire connaître les actions des wilayas de promotion et de commercialisation du produit touristique local.  Tous les hôtels au niveau national sont également tenus de créer des sites électroniques pour la réservation et le paiement. L’accélération de la révision du système juridique relatif au paiement électronique est aussi recommandée…

L’on évoque en outre, l’impérative  révision de la structure des offices touristiques sur le plan juridique et réglementaire et le mode de leur financement, l’élaboration d’un statut du guide touristique et la coordination des actions entre agences touristiques, hôtels et autres établissements. L’Algérie, faut-il le rappeler, comptait 300 projets touristiques en 1999, de nos jours, l’on recense plus de 2112 projets touristiques. La tutelle compte réaliser plus de 277 000 lits, dont plus de 100.000 lits en cours de réalisation.
 

Badreddine KHRIS

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER