Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Ils invoquent comme motif le code de la famille

Des notaires refusent la fridha pour les non-musulmans

© D. R.

Au lieu d’appliquer la loi sans distinction, certains notaires s’en remettent à leurs convictions.  Certains de ces auxiliaires de justice  avouent publiquement refuser d’établir des fridha pour les citoyens qui ne sont pas de confession musulmane. Leur argument ? Le code de la famille est inspiré de la chariaâ. “De toute façon,  il y a un vide juridique concernant cette question”, affirme un notaire établi à Alger.

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER