Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Affaire des 12 logements ENPI affectés au AU CHU KHELLIL-AMRANE

L’APW de Béjaïa ouvre une enquête

© D. R.

L’opacité qui entoure les décisions d’affectation des 12 logements de fonction du centre hospitalo-universitaire (CHU) Khellil-Amrane de Béjaïa a fini par amener l’APW à mettre sur pied une commission d’enquête sur ce dossier.

Selon une source proche de l’APW, cette commission est déjà à pied d’œuvre pour enquêter sur le sort réservé aux 12 logements promotionnels, sis à la cité Pépinière, acquis en 2015 par l’APW auprès de l’ENPI (ex-EPLF). Il faut préciser que ces 12 unités étaient initialement destinées aux professeurs chefs de service et autres praticiens de rang magistral exerçant au niveau du CHU.

Or, il se trouve qu’une partie de ces logements de fonction se retrouve entre les mains de cadres administratifs et d’autres “privilégiés”, dont deux médecins spécialistes ayant déjà bénéficié de logement avant la création du CHU. 

Il se trouve que même l’ancien DG du CHU et son SG, tous deux limogés par l’ex-ministre de la Santé, Hasbellaoui, pour “mauvaise gestion”, occupent 
toujours des logements de fonction.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER