Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

ARRÊTÉ APRÈS SON RETOUR D’ALGER OÙ IL A COUVERT LE 45e VENDREDI

Le journaliste marocain Omar Radi libéré

© D. R.

Arrêté le 26 décembre pour “outrage à magistrat” et placé sous mandat de dépôt à la prison de Casablanca, le journaliste indépendant Omar Radi a été libéré et mis sous contrôle judiciaire le 31 décembre dernier.

Pour les médias marocains, “le timing durant lequel Omar Radi a été arrêté a soulevé plusieurs interrogations, notamment le fait qu’il soit à peine rentré d’Algérie où il avait couvert le 45e vendredi du Hirak, ou encore le fait qu’il se soit exprimé sur une radio algérienne”. En revanche, son avocat affirme que “le dossier du journaliste ne réunit pas ce genre d’éléments.

La seule matérialité qu’il y a dans son dossier c’est le tweet”.  Un tweet, rappelle-t-on, qui remonte à 9 mois et dans lequel il fustigeait la décision d’un magistrat à l’encontre d’un militant du Hirak du Rif marocain. Du reste, le procès du mis en cause a été programmé pour ce matin.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER