Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

FRONTIÈRE ALGÉRO-MAROCAINE

Le Makhzen ignore le pillage des fossiles

© D. R.

Le pillage des trésors paléontologiques à la frontière entre le Maroc et l’Algérie n’inquiète guère les autorités marocaines qui continuent d’observer un silence intrigant. En effet, selon une enquête réalisée par France 2, “il s’agit d’un commerce illicite, mais très rentable, qui permet aux contrebandiers de faire fortune (…)

À titre d’exemple, pour un squelette de dinosaure, ces derniers engrangent parfois des dizaines de milliers d’euros”. Selon cette enquête, “c’est au milieu des vastes étendues rocailleuses du Sahara, d’où émergent des dizaines de petites mines à ciel ouvert, que prospère ce commerce. Ici, des hommes munis d’outils artisanaux s’acharnent contre la roche, en quête de fossiles”.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER