Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

IL A ENGAGE LES SIGNATAIRES DE L’ACCORD D’ALGER

Le mouvement de l’Azawad remet en place son avocat

© D. R.

Le message livré par l’avocat Harouna Toureh, après la prière à la Grande mosquée de Bamako, et selon lequel les Mouvements signataires de l’accord d’Alger demandent “pardon” au peuple malien, a suscité la réaction de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). En effet, ce dernier a indiqué que “M. Toureh n’a reçu aucun mandat pour parler à son nom”. 

Aussi, la CMA a précisé que sa participation au dialogue national inclusif a pour objectif de parvenir au pardon, malgré les nombreuses difficultés rencontrées jusqu’à ce jour. En ce sens, ce mouvement a estimé que “la CMA affirme sa disponibilité à demander solennellement pardon sans démagogie par sa propre voix dans les moments et conditions opportuns et sans mandater quiconque”. 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER