Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

IL N’ARRIVE TOUJOURS PAS À CHANGER DE DOMICILIATION POUR SON CABINET

Les déboires d’un médecin à Oran

© D. R.

Alors que le discours officiel fait de la lutte contre la bureaucratie une priorité, voilà que ces pratiques ont la peau dure.

L’exemple édifiant nous vient d’un médecin d’Oran qui n’arrive toujours pas à trouver une solution pour obtenir le transfert de son cabinet d’hématologie de la commune de Boutlélis vers le chef-lieu de wilaya.

Plusieurs semaines après le dépôt de sa demande, le médecin attend toujours le changement de domiciliation de son activité. Entre-temps, les patients qui assurent le suivi au niveau de son cabinet tiennent leur mal en patience.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER