Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Ils risquent d’être obligés d’augmenter leurs tarifs

Les hôteliers redoutent une forte hausse de la TVA

© D. R.

Les opérateurs du secteur hôtelier redoutent de voir augmenter brutalement de 9 à 19% le taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) auquel est soumise actuellement leur activité, ce qui les obligerait à répercuter cette forte hausse sur les prix de leurs prestations.

De fait, nous expliquent des acteurs de cette filière, la mesure transitoire introduite dans la loi de finances complémentaire de 2009 et qui prévoit l’application d’un taux réduit de TVA sur les prestations liées notamment aux activités touristiques et hôtelières arrivera à échéance le 31 décembre prochain.

Aussi, s’inquiètent-ils, si cette mesure transitoire n’est pas reconduite à travers le texte de loi de finances 2020, le taux de la TVA appliqué à leurs prestations augmentera systématiquement de 10% et induira dès lors une hausse des tarifs dans les mêmes proportions.

Un tel renchérissement, insistent nos interlocuteurs, risque de plomber complètement l’activité hôtelière en Algérie, alors que le secteur assume déjà des charges financières importantes, tout en étant confronté ces derniers mois à une conjoncture économique des plus défavorables. 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER