Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

RÉSIDENCE D’EL-MAKKARI (ORAN)

Un promoteur immobilier dans le collimateur des riverains


Devant l’inertie des autorités locales qui n’arrivent pas à contraindre un promoteur immobilier à se conformer aux jugements qui lui ordonnent de cesser la construction d’un immeuble de 13 étages dans leur quartier, des résidents d’El-Makkari (ex-Saint-Eugène) en appellent aux plus hautes autorités de l’État pour intervenir afin de faire appliquer les lois de la République. “Le permis de construire est suspendu, et nous avons des documents judiciaires qui lui enjoignent de cesser ses travaux.

Mais l’homme s’entête à fouler les lois du pays sans que les instances concernées réagissent”, dénonce le porte-parole des résidents. Selon les documents en notre possession, le permis de construire a été suspendu le 15 octobre 2019 et l’arrêt des travaux a été ordonné le 29 décembre de la même année.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER