Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Il adresse de nouveau un message codé à Raouf Bernaoui

Belmadi séduit par les pelouses marocaines


Le sélectionneur national Djamel Belmadi était présent au stade de Berkane pour suivre le match retour de l’équipe nationale des locaux face au Maroc, en perspective du dernier tour des éliminatoires du CHAN. La presse marocaine a profité de sa présence aussi à la dernière séance d'entraînement des Verts (vendredi) qui était ouverte aux médias pour interroger le sélectionneur national sur l’équipe nationale du Maroc et surtout sur son parcours décevant à la dernière Coupe d’Afrique des nations en Égypte.

“Nous avions l’impression que l’équipe du Maroc était sur une courbe ascendante, elle était l’une des équipes favorites pour la CAN, mais malheureusement, elle est sortie dès les 1/8es de finale. C’est une grosse déception, bien évidemment pour les Marocains. L’Algérie a connu ça, nous avions connu des difficultés aussi par le passé. Je ne suis pas là pour donner des conseils, il y a un nouveau coach qui est venu, nous devons construire un bon groupe en intégrant du sang neuf et relancer la concurrence à nouveau”, a indiqué Djamel Belmadi.

À propos du stade de Berkane (15 000 places) qui a abrité hier le match Maroc-Algérie en perspective du dernier tour des éliminatoires du CHAN 2020 qui va se tenir au Cameroun, Belmadi s’est montré très impressionné par la qualité de la pelouse qui est en excellent état. “C’est un stade qui n’a pas de grosses capacités, mais il a une belle pelouse. C’est une pelouse plus que satisfaisante, c’est ça qui m’intéresse pour pratiquer un beau football”, souligne le sélectionneur national.

Ce constat établi par Belmadi est un vrai clin d’œil pour les responsables du football en Algérie, qui ont failli à leur mission, que ce soit la qualité des pelouses ou la disponibilité des infrastructures adéquates construites aux normes internationales. C’est surtout un nouveau message codé au ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui, qui a déclaré récemment que l’Algérie possédait des stades qui n’existent pas au Maroc. 

En répondant à une question d’un confère marocain à propos du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue de champions d’Afrique qui a fait tomber la JS Kabylie avec le Raja Casablanca dans le même groupe, Belmadi a affirmé que “tout le monde connaît la JSK qui est un grand club malgré le fait qu’il s’est absenté pour de longues années en compétition continentale, mais il a fait de bons matchs durant les premiers tours de la C1. Je suis très optimiste pour que la JSK revienne en force et fasse un bon parcours en Ligue des champions”. Pour rappel, la JSK est tombée dans le groupe de la mort lors de la phase de poules de la Ligue des champions en compagnie du Raja AC, de l’EST et de l’AS Vita Club.
 

Sofiane M.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER