Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JSMB

Les Vert et Rouge rêvent d’un deuxième sacre


Les Béjaouis vont affronter le CRB cet après-midi au stade Tchaker de Blida, en finale de la Coupe d’Algérie, avec l’ambition de s’offrir un deuxième sacre dans cette compétition qui leur a souri en 2008 face au WA Tlemcen sur cette même pelouse. Étant un club de Ligue 2, la JSMB a déjà réalisé une remarquable prouesse en atteignant la finale et en écartant de son chemin de grosses cylindrées, à l’image du PAC et de l’ESS, mais les protégés de Bouaakaz sont déterminés à aller jusqu’au bout et jouer leurs chances à fond. “Le CRB est une grande équipe, mais sur un match, tout reste possible, et nous avons prouvé que nous sommes capables de rivaliser avec des adversaires plus huppés.

Ce match sera, certes, différent, mais nous allons nous surpasser pour honorer les couleurs de notre club”, dira le milieu de terrain béjaoui Niati, qui a déjà porté les couleurs du CRB et s’est même adjugé ce trophée face à l’ESS. La ville de Béjaïa s’est mise au diapason de ce grand évènement, et des milliers de fans sont attendus à Blida pour soutenir leur équipe. “Ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de jouer une finale. Il est de notre devoir d’être au rendez-vous”, dira un supporter, le visage peint en vert et rouge, en exhibant des écharpes aux mêmes couleurs, qui s’organise avec d’autres amis à faire le déplacement. D’autres supporters vont également prendre le départ à partir des différentes communes de la vallée de la Soummam et celles du Sahel en direction de la ville des Roses. La mobilisation est grande, et elle dépasse les frontières du chef-lieu de wilaya.

Les Vert et Rouge comptent envahir Blida et rêvent, en effet, d’un deuxième sacre et ne veulent aucunement rater cette dernière marche, même si les Belouizdadis, auteurs d’une phase retour époustouflante en championnat, demeurent de redoutables adversaires. En manque de compétition par rapport à leur adversaire, en restant près de cinq semaines sans compétition, les Béjaouis misent sur la volonté de leurs joueurs pour compenser ce déficit. Les Vert et Rouge, qui ont joué leur dernier match le 4 mai face au MCEE, sont en manque de rythme, et cela pourrait être un handicap cet après-midi face aux Algérois, mais ils sont prêts à se transcender face à un adversaire, certes compétitif mais qui pourrait tomber dans la décompression après une fin de saison harassante, notamment sur le plan mental où les Rouge et Blanc, pour rappel, ont attendu le dernier match face à l’USMBA pour assurer leur maintien. 

 

Z. Tairi



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER