Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

Le club réclame 30 milliards de centimes

L’USMA et KIA s’entendent sur un échéancier


En bute à de graves problèmes financiers, l’USM Alger n’arrive pas à trouver les ressources financières pour faire face à cette grave crise qui secoue le club depuis quelques mois.

Raison pour laquelle la direction du club est en train de chercher de l’argent frais afin de faire face à cette situation. Le club a d’ailleurs engagé une action en justice contre KIA, sponsor de l’USMA. Selon une source digne de foi, le club réclame environ 30 milliards de centimes au responsable de Kia qui représente l’argent du sponsoring, conformément à un contrat signé entre les deux parties.  Et comme Kia a voulu résilier le contrat, l’USMA a poursuivi la marque automobile en justice. 

Cependant, Kia a sollicité l’USMA lors des dernières 48 heures pour s’asseoir à la table des négociations. Notre source indique que KIA qui se retrouve aussi dans la même situation que celle de l’USMA, avec l’incarcération de son propriétaire, a demandé aux dirigeants des Rouge et Noir un échéancier. Autrement dit, le club empochera un montant chaque mois jusqu’à l’épuration des dettes. Un accord a été trouvé entre les deux parties et le PV a été signé entre l’USMA et KIA. Il ne reste qu’à valider cet accord par le conseil d’administration de KIA. Suite à quoi, le club se verra verser des chèques.

Ce qui lui permettra de retirer de l’argent et de procéder au paiement des joueurs. Pour le moment, rien n’a été fait, puisque les joueurs réclament encore plusieurs mensualités. Il faut dire que le gel des comptes du club n’a fait que compliquer la situation. En outre, le PDG de Sonelgaz a déclaré hier que le sponsor historique de l’USMA continuera à financer le club et qu’il a même décidé d’augmenter la subvention de cette année.
 

Nazim T.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER