Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

La faf et le mjs ont tranché

Pas de championnat à blanc

© Archives Liberté

Comme prévu, la réunion du bureau fédéral tenue hier a fait de nouveau éclater au grand jour le conflit entre la Fédération et la Ligue. 

À l’issue de sa réunion tenue hier par vidéoconférence, le bureau fédéral de la FAF a décidé  de poursuivre les différents championnats nationaux dès que les pouvoirs publics auront donné leur feu vert. En effet, le BF a estimé que le déconfinement à travers le pays est une prérogative des autorités politiques, et la FAF se tient  prête pour finir l’actuel exercice 2019-2020.  

Pas question donc d’annuler les compétitions et de prononcer l’année blanche. Le MJS a donné  à ce titre son accord pour cette option lors dune rencontre qui a regroupé, samedi dernier, Sid Ali Khaldi et Kheireddine Zetchi. Pourtant, la veille de cette réunion du bureau fédéral, le président de la Ligue nationale, Abdelkrim Medouar, n’avait pas écarté l’éventualité d’une année blanche allant jusqu’à préciser que le CRB pourrait être sacré champion conformément à une réglementation qu’il n’a pas expliquée. 

Il faut savoir, en effet, que le règlement du championnat n’évoque en aucun moment ce cas de force majeure. Dans notre édition hier, nous rapportions d’ailleurs la grande différence de point de vue entre la LFP et la FAF au sujet justement de la suite à donner au championnat actuel. La FAF n’a pas apprécié que Medouar évoque la possibilité d’une année blanche dans la presse alors que la FAF et le MJS avaient déjà entamé des consultations et des réunions pour préparer une éventuelle reprise des compétitions.   

La FAF s'engage à régler les contentieux des clubs au niveau de la FIFA 
Un protocole sanitaire a été à ce titre élaboré pour assurer une reprise dans les meilleures conditions à commencer par le déroulement des rencontres à huis clos et la nécessité de dépister au préalable tous les joueurs. Par ailleurs, la FAF s'est engagée à régler les contentieux des clubs avec les joueurs au niveau de la FIFA en transférant en devises les sommes dues à condition que les responsables des clubs concernés signent des engagements pour rembourser par la suite la Fédération. Des protocoles d'accord seront signés à ce propos.  Enfin, la FAF a décidé de fixer au 30 juin la tenue des assemblées générales des différentes ligues y compris celle de la LFP. L'étape des élections est programmée pour le mois de juillet. 

Samir Lamari


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER