Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

JSK

Velud booste ses attaquants

Alors que le stade du 1er-Novembre sera certainement pris d’assaut ce matin par des milliers de supporters kabyles, à l’occasion de la vente des billets pour le match tant attendu de samedi entre la JSK et Horoya Conakry, la fièvre africaine ne fait que s’accentuer en Kabylie où ce match-choc comptant pour le second tour éliminatoire de la Ligue des champions d’Afrique suscite déjà les commentaires les plus fous.

Il est vrai que les fans kabyles ont été sevrés de compétition continentale pratiquement depuis une bonne décennie, et ce retour des Canaris sur la scène africaine est perçu à Tizi Ouzou comme une ère nouvelle dans l’histoire fabuleuse de la JSK. Après un bel exploit réussi au premier tour contre la coriace formation d’Al-Merreikh du Soudan, la JSK a hérité d’une autre grosse cylindrée, en l’occurrence le Horoya Conakry, qui est constellé de vedettes étrangères et surtout rompu aux safaris africains, mais les Kabyles semblent décidés à faire avec, car ils savent pertinemment qu’il n’y a pas d’adversaires faciles en Ligue des champions.

“Nous avons hérité d’Al-Merreikh puis de Horoya en tour préliminaire, comme nous aurions pu tomber sur d’autres gros calibres comme Ahly ou Zamalek du Caire, le Raja de Casablanca ou l’Étoile du Sahel sans oublier l’Espérance de Tunis, le Wydad de Casablanca ou le TP Mazembe qui sont qualifiés directement aux poules”, a déjà déclaré le coach kabyle Hubert Velud, qui connaît bien l’ampleur de la compétition interclubs en Afrique, ne serait-ce que pour avoir drivé de grosses cylindrées comme l’Entente de Sétif, l’USM Alger, l’ES Sahel ou encore le TP Mazembe de Lubumbashi avec lequel il a gagné la Coupe de la CAF en 2016.

En tout cas, c’est en connaissance de cause que Velud prépare minutieusement son équipe pour cette double confrontation avec les Guinéens de Horoya qui passe inévitablement par un succès rassurant, dès ce samedi au stade du 1er-Novembre, afin de s’assurer une bonne marge de sécurité avant le match retour prévu le 29 septembre à Conakry.

En multipliant, depuis quelques jours déjà les séances d’entraînement en début de soirée, le coach kabyle a tenu à habituer ses joueurs à l’heure du match et aux conditions du jeu nocturne, comme il a surtout investi dans le domaine technico-tactique pour mijoter un plan d’attaque efficace, surtout qu’il s’est largement informé sur le système de jeu, les individualités, les forces et les faiblesses du club guinéen. 

Et s’il ne veut pas négliger la cohésion de son bastion défensif qui a tout intérêt à se serrer les coudes face à la remuante attaque du Horoya, Velud a axé essentiellement son travail ces derniers jours devant les buts, tout cela pour tester des variantes offensives et tenter surtout de huiler davantage la machine pour l’amener à faire preuve de beaucoup plus d’efficacité face au but que lors des deux derniers matchs amicaux face au RCK (1-0) puis le NAHD (0-1).

Sur ce point, l’on croit savoir que Velud compte énormément sur le quatuor offensif Addadi-Hamroune-Banouh-Bensayah pour tenter de tromper la vigilance de la défense guinéenne et espérer faire un grand bond vers la qualification pour les poules de la Ligue des champions avant le match retour en terre guinéenne où la tâche des Canaris ne sera guère aisée.
 

Mohamed HAOUCHINE 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER