L’Actualité Pour une meilleure prise en charge du citoyen

Benbouzid valorise le rôle de la médecine de proximité

  • Placeholder

A. ALLIA Publié 17 Mars 2022 à 10:50

Lors de la visite de travail qu’il a effectuée à Annaba, mardi, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a rappelé le rôle central que joue le médecin de référence dans les cliniques de proximité en termes de prise en charge du patient et d’allègement de la surcharge qui pèse sur les services spécialisés des grands établissements hospitaliers. S’exprimant en marge de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle polyclinique à Kalitoussa, le ministre a indiqué que son secteur œuvrait à rapprocher les services sanitaires des citoyens, en focalisant sur le médecin de référence, au niveau des cliniques dans les communes et les cités.

Un rapprochement utile à bien des égards, puisque ce qu’il convient d’appeler le “médecin de famille”, assure l'accueil du malade, effectue sa consultation et pose son diagnostic avant de le transférer vers un médecin spécialiste dans le cadre de la hiérarchisation des soins, après consultation et sur son orientation, a expliqué M. Benbouzid. Cela avant de rappeler que le ministère de la Santé est en train de procéder à la réhabilitation de toutes les anciennes polycliniques en les dotant des matériels médicaux nécessaires, afin de leur permettre de jouer un rôle dans la prise en charge des citoyens, et leur éviter les contraignants déplacements vers les grands hôpitaux et les CHU.

Mardi après-midi, M. Benbouzid s'est rendu dans la commune d'El-Bouni où il a inspecté un projet d'hôpital de chirurgie cardiaque transformé en établissement d'urgences médico-chirurgicales, ainsi qu'un projet de centre de transfusion sanguine d'une capacité de 160 000 poches de sang par an. Deux structures, qui devraient être inaugurées le 5 juillet prochain à l'effet de réaliser des hôpitaux régionaux d'urgences à l'est, au sud, à l'ouest et au centre du pays, en application des instructions du président de la République, comme l’a rappelé le ministre.

Ce dernier a, par ailleurs, souligné l’importance que revêt dans cette même perspective, le projet de pôle sanitaire de 500 lits, auquel un terrain d’assiette de 30 hectares a été réservé en périphérie de la commune d’El-Bouni. Au Centre de lutte contre le cancer au CHU Ibn Rochd, M. Benbouzid a annoncé l'organisation, avant la fin du mois de mars courant, d'une journée d'études en visio-conférence, à laquelle devront participer tous les responsables des services d'oncologie du pays, précisant que ce colloque sera consacré au choix de la technique la plus appropriée, selon le type de cancer.

 

 

A. Allia

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute