FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Dossier

  • Par Rédaction Nationale 20/02/2020 | 11:00
    LE MOUVEMENT POPULAIRE BOUCLE UNE ANNÉE DE MOBILISATION 22 février : la révolution qui a ébranlé le système

    22 février : la révolution qui a ébranlé le système

  • Par Said OUSSAD 20/02/2020 | 11:00
    Répression, lois liberticides, difficultés socioéconomiques, corruption… Hirak : les raisons de la colère

    La confiscation du pouvoir réel par un cabinet noir a noyé le pays dans un torrent de non-droit, arrogeant à une partie du clan au sommet de l’État le droit de vie ou de mort sur tout un peuple.

  • Par Arab CHIH 20/02/2020 | 11:00
    An I de la révolution L’heure du bilan

    C’est connu, les anniversaires sont des moments propices aux haltes et à l’établissement des bilans. Ce 22 février, la révolution du sourire qui a fait l’admiration du monde entier

  • Par Ali TITOUCHE 20/02/2020 | 11:00
    Amel Boubekeur, sociologue et chercheuse à l’école des Hautes études en Sciences Sociales “Le hirak, un repère incontournable pour les Algériens”

    Dans cette interview, Amel Boubekeur a bien voulu accepter d’analyser pour nous les douze mois du hirak, ses acquis, les dates symboliques qui ont jalonné ce mouvement

  • Par Mohamed MOULOUDJ 20/02/2020 | 11:00
    Arrestations, intimidations et barrages filtrants avant les marches hebdomadaires Répression : la fausse manœuvre du pouvoir

    Le discours du pouvoir fait de déni et de provocations n’a pas résisté au caractère pacifique des manifestations. Face à l’entêtement du pouvoir, la rue a choisi la lucidité et le pacifisme.

  • Par Mohamed MOULOUDJ 20/02/2020 | 11:00
    Classe politique et soulèvement populaire Entre soutien convaincu et manœuvres sournoises

    Le soulèvement citoyen du 22 février 2019 a secoué bien des certitudes et a chamboulé bien des positions. L’irruption citoyenne dans la sphère politique nationale n’a pas laissé de marbre la classe politique.

  • Par Amar RAFA 20/02/2020 | 11:00
    Structuration du hirak La question qui divise

    Un an après l’éclosion du hirak et 52 marches, nombre de voix se demandent si le peuple doit continuer indéfiniment à marcher les vendredis et mardis

  • Par Souhila HAMMADI 20/02/2020 | 11:00
    Rassemblements, grèves, verdicts contradictoires, abus de mandats de dépôt ... Justice : le vrai visage de l’appareil

    Depuis l’émergence de la révolution citoyenne contre le régime, le pouvoir judiciaire a fait polémique. Tantôt, il engrange des bons points, tantôt, il est cloué au pilori pour ses collusions — supposées ou avérées — avec le pouvoir exécutif.

  • Par Mohamed MOULOUDJ 20/02/2020 | 11:00
    Ils ont accompagné le soulèvement depuis le début Les avocats, un rempart contre une justice aux ordres

    S’il y a bien un acquis du soulèvement, c’est le fait qu’il ait permis à la parole de se libérer et aux langues de se délier sans crainte.

  • Par Hanafi HATTOU 20/02/2020 | 11:00
    ils se sont imposés comme un acteur-clé de la révolution citoyenne L’engagement sans faille des étudiants

    Un an après le mardi 26 février 2019, les étudiants continuent à scander inlassablement “Hé, viva l'Algérie, yetnahaw gaâ”, le slogan phare du hirak.