L’Actualité Campagne de vaccination au profit du personnel de l’éducation nationale

Débuts poussifs

  • Placeholder

Correspondants Publié 13 Décembre 2021 à 10:07

© Archives Liberté
© Archives Liberté

Au premier jour de la campagne de vaccination du personnel de l’éducation, lancée hier, l’engouement n’était pas encore au rendez-vous. 

À Boumerdès, où pas moins d’une dizaine d’élèves ont été contaminés par le coronavirus, pris en charge depuis, le coup d’envoi de l’opération de vaccination a été donné au lycée Mohamed-El-Aïd-Al-Khalifa du chef-lieu, a indiqué à Liberté le directeur de l’éducation, Abidet Lahbib. Tout en affirmant qu’“aucune école n’a fait l’objet de fermeture à Boumerdès”, M. Lahbib a expliqué que les 31 unités de soins scolaires (UDS) et les équipes médicales sur place sont mobilisées pour accueillir dans les meilleures conditions les personnels du secteur toutes catégories confondues. D’où son appel pressant au personnel pour adhérer à l’opération dont la réussite ou l’échec peut impacter le reste de l’année scolaire. “Je saisis cette occasion, pour lancer un appel pressant à toute la partie prenante du secteur, pour l’inviter à adhérer massivement à cette campagne de vaccination. Son succès ou son échec sera déterminant pour les deux trimestres restants de l’année scolaire en cours”, a insisté Abidet Lahbib qui met à contribution, à travers cet appel, les parents d’élèves et les partenaires sociaux du secteur. Il précise, par ailleurs, que des équipes médicales mobiles ont été également mobilisées pour atteindre les écoles situées dans les zones enclavées de la wilaya.

À Jijel, les choses se mettent en place progressivement, a-t-on appris des autorités éducatives locales. Tout un dispositif est en préparation pour lancer cette campagne en collaboration avec la Direction de l’éducation, d’une part, et  de la santé et de la population, d’autre part. “Nous sommes en contact avec la DSP, le dispositif est en marche, le personnel des établissements scolaires peut recevoir ses doses de vaccin dans les UDS”, confie le secrétaire général de la direction de l’éducation. Des équipes mobiles sont même envisagées pour contribuer à cette opération, dont la réussite dépend toutefois de la disponibilité de ce personnel à se faire vacciner. “Nous sommes prêts à recevoir ceux et celles qui veulent se faire vacciner dans les UDS qui sont ouverts pour cette campagne”, souligne, pour sa part, la coordinatrice de la santé scolaire de l’EPSP de Sidi Marouf.   

Dans la wilaya d’Annaba, la campagne de vaccination anti-Covid-19 a débuté effectivement, hier matin, et devrait toucher tout ou partie des 16 000 travailleurs du secteur, fonctionnaires et enseignants exerçant dans cette wilaya, d’ici au 16 décembre prochain. Contactée, hier, la directrice de l’éducation, Mme Nadia Bentahar a affirmé que toutes les dispositions ont été prises en coordination avec la Direction de la santé pour que les personnels des 400 établissements des trois paliers (primaire, moyen et secondaire) qu’abrite la wilaya d’Annaba soient vaccinés sur leur lieu de travail. “Nous avons tenu une réunion, jeudi, avec le Conseil de sécurité en présence des responsables du secteur de la santé au cours de laquelle il a été convenu que des équipes médicales seront mobilisées et qu’elles se rendront dans chacun des établissements scolaires — sans distinction — des 6 daïras et des 12 communes de ce territoire pour y procéder à la vaccination des personnels en question”, a révélé la directrice de l’éducation. Cette responsable a indiqué que des instructions ont été données aux concernés pour être à leur poste au passage des équipes médicales, ce qui ne saurait poser de problème vu que les enseignants ne sont pas encore en vacances et qu’ils doivent poursuivre encore leur travail jusqu’au 16 décembre.

 

 

Correspondants

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute