L’Actualité POUR SES ÉCRITS SUR FACEBOOK

L’universitaire Hakima Sbaihi de nouveau auditionnée

  • Placeholder

M. OUYOUGOUTE Publié 29 Janvier 2022 à 01:48

© D. R.
© D. R.

■ L'enseignante universitaire et militante Hakima Sbaihi a été auditionnée, jeudi, au commissariat central de Béjaïa. Elle a répondu à une nouvelle convocation pour ses écrits sur les réseaux sociaux.

Jointe par téléphone, elle a confirmé que c’est en raison de ses publications, sur Facebook notamment, qu’elle avait été entendue par la police. “Il s’agit de mes publications du 28 décembre 2021 au 19 janvier de l’année en cours. J’ai été interrogée sur une critique du chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.

J’ai répondu que c’est une personnalité publique sur laquelle j’ai donné mon point de vue. On m’a reproché aussi la solidarité manifestée à Mohamed Abdallah (l’ancien gendarme qui a été expulsé récemment d’Espagne, ndlr).

Pour moi, c’est un détenu politique”, a-t-elle affirmé. Autre publication sur laquelle l’enseignante universitaire a été interrogée : les harraga. “On a m’a reproché l’appel à la reprise du mouvement, ce qu'ils ont qualifié d'incitation à attroupement non armé”, a ajouté Hakima Sbaihi. Enfin, elle a eu à répondre, indique-t-elle, le partage d’un article de Saad Bouakba, un intellectuel pour lequel elle dit avoir beaucoup de respect.

L’enseignante de langue arabe à l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa a indiqué, en outre, qu’elle avait été retenue de de 9h à 13h. Pour rappel, Hakima S­­­baihi avait été auditionnée en juin dernier pour ses publications sur les réseaux sociaux.
 

M. OUYOUGOUTE
 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute