L’Actualité APRÈS LA DÉCEPTION PROVOQUÉE PAR LA FAIBLESSE DES AUGMENTATIONS DE SALAIRES

La CSA annonce un mouvement de protestation

  • Placeholder

Samir LESLOUS Publié 13 Avril 2022 à 12:00

© Archives Liberté
© Archives Liberté

Après une accalmie qui aura duré plusieurs mois, la Confédération des syndicats algériens (CSA) a annoncé, avant-hier en fin de journée, sa décision de déclencher un mouvement de protestation à l’effet d’exprimer son rejet du nouveau régime indemnitaire annoncé dans le décret 138/22 et réclamer sa révision.

“La Confédération des syndicats algériens annonce sa décision d’entamer un mouvement de protestation dont l’agenda et la nature seront définis incessamment après concertation et coordination avec les syndicats”, est-il annoncé dans le communiqué rendu public par cette Confédération qui regroupe en son sein 14 syndicats autonomes. À travers ce nouveau bras de fer qu’elle compte engager avec le gouvernement, la Confédération des syndicats espère pousser le gouvernement à procéder à une révision du point indiciaire et du régime indemnitaire contenus dans le décret en question.

“Alors que nous enregistrons notre désapprobation, notre grogne et notre rejet de la décision qui ne rétablit pas l'équilibre du pouvoir d'achat face à la montée terrible et continue des prix et qui a fait perdre sa position à la classe moyenne, sans parler de la fragilité de la classe ouvrière et les corps communs, nous exigeons la révision de la valeur du point indiciaire et le régime indemnitaire, ainsi que la création d'un Observatoire national du pouvoir d'achat”, est-il expliqué dans le communiqué de cette Confédération qui a, pour rappel, déjà observé à la rentrée sociale une grève de plusieurs jours à l’effet d’alerter sur la dégradation, sans précédent, du pouvoir d’achat des travailleurs, et qu’il a finalement suspendue après l’annonce de la réduction de l’IRG et la promesse de procéder, en avril, au relèvement de la valeur du point indiciaire.

Dans son communiqué, ce conglomérat de syndicats autonomes souligne que la déception est aujourd’hui des plus grandes parmi les fonctionnaires et les travailleurs qui ont trop attendu des augmentations considérables qui ne sont finalement pas venues.

“Au moment où tous les travailleurs du monde s’apprêtent à célébrer la fête des travailleurs et leurs acquis, le travailleur algérien, lui, continue de vivre une situation difficile sur les deux plans professionnel et social et aussi un déni de ses revendications dont la dernière portait sur la prime de zone pour les wilayas des hauts plateaux, les Aurès et le sud du pays”, a déploré la Confédération dans son communiqué à travers lequel elle dénonce ensuite l’exclusion des syndicats autonomes et la Confédération lors de la révision de la loi 03/06 qui a été engagée par le gouvernement.

Selon les déclarations faites par les membres de la Confédération à la presse, la valeur du point indiciaire doit passer de 45 DA à 120 DA pour pouvoir limiter les effets de la dégradation du pouvoir d’achat. Pour faire aboutir cette revendication, la confédération a décidé, selon les déclarations de ses membres, d’aller vers une coalition syndicale plus large qui regrouperait un maximum d’organisations.

Samir LESLOUS

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute