L’Actualité PÉNURIE DE CONCENTRATEURS D’OXYGÈNE DANS LES STRUCTURES SANITAIRES

La diaspora algérienne se mobilise au Canada

  • Placeholder

Yahia ARKAT Publié 30 Juillet 2021 à 21:43

© D. R.
© D. R.

La pénurie de concentrateurs d’oxygène dans les hôpitaux algériens et la flambée des statistiques macabres de la pandémie de Covid-19 ont fait ruer dans les brancards la diaspora qui s’est mobilisée comme un seul homme dans une campagne de solidarité d’envergure.

Les contaminations ont explosé de manière exponentielle entraînant une hausse du nombre de victimes, comme en témoignent les avis de décès qui peuplent les murs des réseaux sociaux. 

Des collectifs nés spontanément notamment en Europe et en Amérique du Nord ont lancé des campagnes de solidarité de collecte de fonds pour venir en aide à la population qui fait face à un manque criant d’oxygène médical dans les hôpitaux, en pleine troisième vague de Covid-19, due au variant Delta, plus dangereux et se propageant plus rapidement.

Très actif sur le terrain, le collectif CoronaDZ, auteur déjà d’une formidable mobilisation au printemps 2020, au profit du personnel soignant, alors en prise avec une première vague tout aussi virulente, a mobilisé ses membres pour collecter des fonds pour l’achat d’un concentrateur d’oxygène.

“Dans cette course contre la montre pour sauver des vies et afin d’atténuer les difficultés de la prise en charge des malades en Algérie, le collectif CoronaDZ relance la collecte de fonds phase 4, dont l’objectif est l’achat de concentrateurs (extracteurs) d’oxygène”, a indiqué le collectif CoronaDZ sur son site internet où il a lancé une campagne de sociofinancement avec l’ambition d’amasser 80 000 dollars.

“L’Algérie, aujourd’hui, a plus que jamais besoin de l’aide de sa diaspora à travers le monde, notre élan de solidarité est nécessaire, voire urgent”, a rappelé le collectif composé de bénévoles algériens établis au Canada. 

Vendredi matin, la cagnotte dépassait allègrement les 62 000 dollars lors de cette campagne lancée sous le thème générique : “Urgence Covid-19 Algérie, aidez maintenant !” D’autres comités ont également initié des opérations similaires, en lançant des collectes de fonds via la plateforme numérique Leetchi.

Objectif : doter de concentrateurs d’oxygène les structures sanitaires de nombreuses régions, à l’image de Tigzirt, d’Ouaguenoun, de Boghni, de Bouzeguène et d’Aïn El-Hammam dans la wilaya de Tizi Ouzou. 
Des associations de rapatriement ont été mises à contribution dans cette œuvre de solidarité communautaire.

Ces structures bien assises, notamment au Québec, mobilisent depuis quelques jours leurs réseaux d’adhérents. Outre cela, à Montréal, des caisses de solidarité sont déposées dans les commerces algériens. Un geste qui élargit le spectre de solidarité en ce moment où l’Algérie a le plus besoin de sa diaspora. 
 

Yahia ARKAT

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute