L’Actualité Festival international du fromage à Tizi Ouzou

Les producteurs aux abonnés absents

  • Placeholder

Kouceila TIGHILT Publié 26 Mars 2022 à 10:45

La première édition du Festival du fromage, dont le coup d’envoi a été donné jeudi à Tizi Ouzou, n’a pu se tenir que dans son volet scientifique. L’exposition des producteurs a été annulée. Selon les explications recueillies, la trentaine de fromagers qui devaient participer à cette édition aurait fait faux bond.Dans un communiqué diffusé à l’occasion, la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) a expliqué que certains participants ont décliné l’invitation pour des raisons liées notamment à la Covid-19 et que leur activité a été reportée à une date ultérieure qui sera fixée après le Ramadhan. Par conséquent, seules les conférences sur le sujet ont été maintenues.

Pour rappel, la CGEA avait annoncé il y a quelques semaines un Festival international du fromage qui devait se tenir à l’hôtel le Relais Vert de Tizi Ouzou. À travers la tenue de cet événement, la CGEA avait souhaité, entre autres, faire connaître la région, offrir plus de visibilité aux producteurs de fromage locaux et créer un cadre d’échanges et d’informations sur le fromage, qui représente une part essentielle de l’activité socioéconomique de la région de Tizi Ouzou. 

À noter que, selon les chiffres communiqués jeudi par le directeur régional de la Badr, Yazid Ouada, Tizi Ouzou compte 36 unités de transformation de lait frais de vache et de chèvre pour une capacité de transformation de 1 370 millions de litres par jour. Le lait nécessaire pour la fabrication est produit localement par 5 655 éleveurs de bovins, a-t-il indiqué, tout en précisant que le cheptel global est de 74 000 têtes, dont plus de 33 000 vaches laitières. M. Ouada a également fait état de 195 éleveurs de caprins qui totalisent un cheptel de plus de 45 800 têtes, dont 23 000 chèvres. 

Le même responsable a indiqué que durant la campagne 2020-2021, les éleveurs de la wilaya ont produit environ 137 millions de litres de lait frais, dont plus de 116 millions de litres de lait de vache et près de 70 000 litres de lait de chèvre. “Une bonne partie de cette production est collectée par 210 collecteurs agréés qui disposent d’un total de 642 véhicules de transport. Le produit est réceptionné dans 16 centres de collecte dotés de 66 cuves, avec une capacité de collecte globale de 180 000 l/j”, a-t-il encore précisé.

 


K. Tighilt

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute