L’Actualité JEUX MÉDITERRANÉENS 2022

LG propose ses solutions digitales à Oran

  • Placeholder

Said OUSSAD Publié 05 Mars 2022 à 21:56

© D. R.
© D. R.

Présente au salon Digimact, sous le thème “Le digital au service du marketing territorial et urbain à l’ère des Jeux méditerranéens d’Oran”, qui se tient depuis hier au Centre de convention d’Oran (CCO), LG Electronics Algérie a organisé un point de presse, afin d’évoquer ses produits d'affichage dynamique.

L’enjeu est central et particulièrement d’actualité, puisqu’Oran s’apprête à accueillir un événement sportif régional majeur dans un peu plus de quatre mois.

Une opportunité pour LG d’exposer son savoir-faire en la matière et de proposer ses produits d'affichage dynamique spécifiques en vue d’équiper les différentes structures urbaines (aéroports, hôtels), ainsi que les espaces d’affichage externes en solutions digitales.

L’objectif de la participation de LG à ce rendez-vous est de “fournir des produits électroniques commerciaux et des solutions qui aident les entreprises à devenir plus performantes” à travers “une large gamme de produits, y compris des dispositifs d’affichage, des affichages numériques pour publicité, des solutions sur mesure pour différents marchés et domaines”.

Mais pas que, puisque le but est également d’“avoir des contacts sur place et proposer la solution adaptée aux besoins de la ville”, explique Mustapha Mohammedi, le responsable marketing de la marque sud-coréenne. à usage spécifique, selon le besoin précis, “nous adaptons nos offres”, ajoute-t-il. 

Si les offres sont connues, la demande, quant à elle, n’est toujours pas exprimée, puisqu’aucun appel d’offres n’a été émis par la partie en charge de la tenue des Jeux méditerranéens. Pourtant, si d’aventure l’option du tout-digital était confirmée pour ces Jeux, il est permis de s’interroger sur sa faisabilité, d’autant que le facteur temps risque d’aller à l’encontre de cette éventualité.

En effet, les délais de livraison des produits de LG ont été multipliés par deux, passant de 45 à 90 ou 100 jours à cause de la crise de logistique mondiale, précise Mustapha Mohammedi. Ce dernier reste pourtant confiant lorsqu’il aborde ce sujet, affirmant qu’à partir de la date de confirmation de la commande et des modalités de paiement, l’installation du produit est rapide une fois la structure d’accueil aménagée.

Pour rappel, le premier salon Digimact est organisé sous le parrainage du ministre de la Poste et des Télécommunications, du ministre de la Numérisation et des Statistiques et du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l'Économie de la connaissance et des Start-up ; il regroupe des acteurs dans le domaine de la production de solutions digitales comme les data centers, fournisseurs d'équipement, start-up, développeurs d'applications, fournisseurs d'accès, opérateurs de téléphonie, banques et sociétés d’assurances, agences digitales, clubs scientifiques et gestionnaires d’applications mobiles.
 

SAïD OUSSAD

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute