L’Actualité SOLIDARITÉ DE LA DIASPORA ALGÉRIENNE AU CANADA

Marche à Montréal pour dénoncer la vague d’incendies

  • Placeholder

Yahia ARKAT Publié 22 Août 2021 à 22:56

© Archives
© Archives

Des centaines de personnes de la diaspora algérienne au Canada ont marché samedi à Montréal pour se solidariser avec les victimes et dénoncer la vague d’incendies qui ont fait des dizaines de morts et des dégâts importants, notamment en Kabylie et dans l’Est algérien.

La marche s’est ébranlée en début d’après-midi du parc François-Perrault pour emprunter la rue Jean-Talon à partir du métro Saint-Michel jusqu’au boulevard Pie-IX.

C’est la première manifestation des Algériens dans ce quartier communautaire où sont concentrés les commerces maghrébins, alors qu’habituellement, les Algériens du Canada organisent leurs manifestations au centre-ville de Montréal pour une meilleure visibilité. 

Outre les slogans habituels du Hirak, les marcheurs ont réaffirmé leur solidarité agissante avec tous ceux qui ont été touchés par le brasier estival, dont l’origine est qualifiée de criminelle par les autorités.

Une solidarité qui s’exprime par des actions concrètes allant de campagnes de sociofinancement à l’envoi de lots de médicaments et de concentrateurs d’oxygène, comme le montrent plusieurs pages de réseaux sociaux.

L’assassinat odieux du jeune Djamel Bensmaïl à Larbâa Nath Irathen dans la wilaya de Tizi Ouzou a révulsé les manifestants qui ont dénoncé un crime abject que rien ne peut justifier. 

Le portrait de la victime a accompagné la procession humaine précédée par un immense drapeau national et l’étendard amazigh. Des manifestants ont brandi également des pancartes et des clichés montrant le désastre.

Des organisateurs de la manif ont improvisé des prises de parole pour réitérer l’engagement de la diaspora à apporter le soutien aux victimes des incendies et aux malades de la Covid-19, mais aussi à perpétuer l’esprit de l’insurrection citoyenne du 22 Février 2019.

“Vous êtes une bouffée d’oxygène pour tous ceux qui souffrent de la Covid-19 et ceux qui ont suffoqué durant la tragédie des incendies”, s’est adressé le militant Ahcène Moussi à la foule.

Alors qu’il est en pleine campagne électorale pour les élections générales du 20 septembre, le député de l’opposition, Alexandre Boulerice, du Nouveau parti démocratique (NPD), a pris part à la marche pour soutenir les Algériens dans leur combat pour le recouvrement de leurs libertés. 

Les marcheurs ont fait le chemin inverse pour revenir au point de départ, avant de se disperser avec l’engagement de maintenir, d’amplifier et de multiplier les gestes de solidarité envers le peuple algérien. 
 

Yahia ARKAT

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute