L’Actualité PLUIE, NEIGE ET VERGLAS

Plusieurs routes bloquées dans l’est du pays

  • Placeholder

Correspondants Publié 06 Décembre 2021 à 23:42

© D. R.
© D. R.

De nombreux automobilistes ont été coincés sur les routes et des élèves n’ont pu rejoindre hier matin leur école, par manque de transport, interrompu par les fortes chutes de neige et de pluie, notamment dans les zones montagneuses.

Les  chutes  de  pluie  et  de  neige, ainsi  que  le  verglas  ont  provoqué la fermeture de nombreux axes routiers dans plusieurs wilayas du pays, a-t-on appris des services de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale.

À Bordj Bou-Arréridj, des collégiens et des lycéens ont été privés de cours hier, ainsi que quelques écoliers de Bendaoud, localité sise à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest du chef-lieu de la wilaya.

Les transports scolaire et public n'ont pu circuler en raison de nombreuses congères. Élèves et enseignants n’ont pu rejoindre leurs établissements, en raison des conditions météorologiques qui se sont dégradées. 

À Sétif, la couche de neige a atteint 20 centimètres par endroits, notamment au nord de la wilaya. La circulation automobile a été très difficile, voire impossible et dangereuse sur plusieurs tronçons de la RN75 reliant le chef-lieu de wilaya aux communes du Nord.

Toujours au nord de la wilaya, le chemin 137 reliant Babor à Aïn El-Kébira, a obligé les responsables de la Direction des travaux publics à déployer, dès deux heures du matin, plusieurs engins pour dégager la couche de neige d’une épaisseur de 20 centimètres et ainsi ouvrir cette route très fréquentée par les automobilistes.

La route entre Babor, Serdj El-Ghoul, Ouled Hlima et Ledjouada était, elle aussi, difficile d’accès. Par ailleurs, au sud de la wilaya, la neige qui a bloqué plusieurs routes dans diverses communes, a nécessité l’intervention des engins des parcs communaux et même de volontaires pour les déblayer et permettre aux automobilistes de reprendre la circulation entre le sud de la wilaya et le chef-lieu. 

Les chutes de neige et le verglas enregistrés, dans la nuit de dimanche à lundi sur les hauteurs de la wilaya de Batna, ont aussi entravé le trafic automobile sur certains axes montagneux, a-t-on appris hier auprès de la direction de la Protection civile.

Si certaines ont été rouvertes, la circulation demeurait, toutefois, difficile sur cette partie de la RN31, ainsi que sur les CW54 B, sur les hauteurs de Baâli, et 172 au lieudit Thizi Nethaoura. Dans la wilaya de Skikda, le chemin de wilaya n°7 dans la localité de Siouane, dans la commune d’Ouled Attia (extrême ouest) a été fermé à la circulation en raison des chutes de neige enregistrées dans la nuit de dimanche à lundi. 

Les vents violents, dimanche soir dans cette wilaya, ont causé la chute d’un arbre sur deux véhicules de tourisme dans la cité des 1000-Logements dans la commune d’Azzaba (à l’est de Skikda). Les pluies torrentielles dans cette wilaya ont causé également le dérapage d’un mini-camion à la cité du 20-Août-1955 à El-Harrouch (sud de Skikda) causant des blessures légères à un citoyen.

La neige, hier, dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi, a perturbé le trafic sur plusieurs routes nationales, a-t-on appris auprès du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. 

Des difficultés de circulation ont été enregistrées sur la RN80 reliant Oum El-Bouaghi à Souk-Ahras et sur la RN102 reliant Oum El-Bouaghi à Guelma. La RN10 reliant Oum El-Bouaghi à Constantine au lieudit Chouf Eddaba a enregistré des difficultés de circulation, a-t-on souligné. Même situation au lieudit Aïn Chadjra sur le tronçon reliant Oum El-Bouaghi à Tébessa. Plusieurs autres axes routiers ont été momentanément fermés à la circulation, a conclu la même source.
 

Correspondants/APS

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute